CŒUR COLLÈGE, Tome 2 : Chagrins d’amour – Une bande dessinée de BeKa et de Maya.

LITTÉRATURE JEUNESSE

Éditions Dupuis

BeKa (scénario) – Maya (illustration)

Garance est triste : ses parents n’arrêtent pas de s’engueuler et sont au bord du divorce. Mais le pire, c’est qu’elle ne peut pas en parler à sa meilleure amie, trop amoureuse pour s’intéresser aux autres. Car Linon file le parfait amour avec le beau Noa. Lors d’un rendez-vous amoureux, elle est un peu surprise et déçue de voir que Noa n’est pas seul mais avec toute la bande de Soan,
le groupe des « Populaires ». Soan va d’ailleurs très vite poser un ultimatum à Noa : s’il veut entrer dans le club le plus select de l’école, il faut qu’il largue sa copine, trop intello et pas marrante. Et, lâchement, Noa va s’exécuter… Et Garance ne sera plus là pour consoler sa meilleure amie quand elle en aura tant besoin.
L’amitié entre Linon et Garance survivra-t-elle à ces coups du sort ? Arriveront-elles à retrouver leur joie de vivre ? Redeviendront-elles les meilleures amies du monde ?

 

 

Ma note : 4/5
Nouveauté 2022
96 pages
Disponible au format numérique et cartonné

 

 


MON AVIS

J’ai craqué pour une nouvelle bande dessinée tout simplement à cause de la couverture, à cause des scénaristes et puis à cause du résumé. J’aurais tellement aimé avoir ce genre de livre quand j’étais au collège. Parler des chagrins de cœur, c’est rentré dans l’intime mais c’est surtout se retrouver seul face à un sacré problème. L’amitié entre Garance et Linon vacille maladroitement. L’une est trop amoureuse et l’autre est bien trop déçue par son abandon pour aller demander de l’aide. Une situation totalement inconfortable mais qui, après tout, est nécessaire pour mesurer la chance d’une telle amitié. Chacune de leur côté, elles vont devoir affronter le rejet. Le rejet d’un petit copain pour de vaines raisons et le rejet de parents qui se déchirent. Deux épreuves qui forgent les jeunes adolescentes qui par ailleurs vont faire une nouvelle connaissance.

 

Un scénario totalement génial, une nouvelle fois mené avec tact et intelligence. BeKa met en lumière cette période cruciale où les simples bonheurs peuvent devenir des épreuves. Une histoire pleine de douceur qui vient contrecarrer la douleur. Une certaine sensibilité émane des personnages. Les illustrations sont magnifiques. J’aime beaucoup la combinaison des couleurs et surtout le trait des dessins qui n’est absolument pas agressif, au contraire, est tout en volupté. Le jeu entre les couleurs est sublime. 

 

Une nouvelle fois je suis entièrement conquise par l’ensemble de cette bande dessinée. Un thème fort traité d’une manière admirable. Un scénario émouvant et des illustrations sublimes. Je n’avais pas lu le premier tome et je compte me rattraper rapidement.  Une bande dessinée adressée essentiellement pour un public très jeune mais j’ai pris un plaisir immense à la lire et à la découvrir !