LE GRAND MORT, intégrale 1. Une bande dessinée de Loisel, Djian, Mallié et Lapierre.

FANTASTIQUE

Éditions Glénat – Collection Vents d’Ouest

Régis Loisel & Jean-Blaise Djian (Scénariste)
Vincent Mallié (dessinateur)
François Lapierre (coloriste)

La série culte enfin en intégrale !
L’histoire de deux mondes parallèles dépendants l’un de l’autre, mais censés ne jamais se rencontrer : le nôtre et celui habité par le « Petit Peuple ». Ce dernier est organisé en clans, et son équilibre est fondé sur un partage équitable de la connaissance.
Cette fragile harmonie reposant sur un rite ancestral est bouleversé quand un un événement improbable vient perturber l’ordre des choses. Le chaos qui en résulte dirige l’humanité à sa perte ! Une seule personne est capable de passer d’un monde à l’autre pour tenter d’agir…Retrouvez dans cette intégrale, regroupant les quatre premiers tomes, tout l’univers de cette série qui mêle avec virtuosité, le fantastique et le récit post-apocalyptique. Ce magnifique ouvrage, augmenté de contenus additionnels de choix (croquis, recherches, illustrations), sera l’occasion de redécouvrir cette ambitieuse fable écologique imaginée par Loisel et Djian, et mise en image par la plume puissante et inspirée de Vincent Mallié.

Ma note : 5/5
Nouveauté 2020
256 pages
Disponible au format broché.


MON AVIS

Cette première intégrale regroupe les tomes 4/8 d’une saga redoutable et totalement dans l’air du temps.

 

Deux mondes parallèles cohabitent dans la parfaite ignorance à part quelques initiés. L’équilibre des deux n’est possible que si une certaine harmonie et précepte sont respectés. Mais un imprévu va bouleverser la quiétude des deux mondes les plongeant dans le chaos le plus total.

 

Losiel et Djian signe un scénario totalement hypnotisant et dingue. Les plus terribles fléaux vont toucher la Terre : virus, maladies, sécheresse, phénomène météorologique extrême, séisme. Le monde se délite. Cette première partie ne montre que la partie visible de l’iceberg. Les pièces du puzzle s’assemblent lentement mais sûrement laissant la trame à une ébauche dont on n’a pas encore toutes les cartes en notre possession. Le premier contact avec les personnages est rude. L’un exubérant et nerveux et l’autre passif. Le duo n’est pas forcément une évidence mais l’alchimie naîtra bien plus tard. Une intrigue générale passionnante nous plongeant au cœur de l’action et de la réflexion. Les scénaristes pointent du doigt les travers de notre société tout en l’intégrant dans cet univers fantastique. Les illustrations sont sublimes, de grandes cases parfois sombres et souvent lumineuses. J’ai été envoûtée par cette bande dessinée suggérée par ma bibliothécaire. On y retrouve des rebondissements, une intrigue qui laisse prévoir des surprises, des personnages attachants et un univers époustouflant. Le cahier graphique est juste sublime. J’adore découvrir ces grandes planches où l’on peut davantage apprécier le travail des créateurs.

 

LE GRAND MORT est une merveilleuse découverte, une de celle qui t’envoûte.

 

 

 

TÉNÉBREUSE, une bande dessinée de Hubert et de Mallié.

FANTASTIQUE

Éditions Dupuis – Collection Aire Libre

Tome 1/2

Hubert (auteur) Mallié (dessins)

Il était une fois un chevalier déchu et une jolie princesse à délivrer… Méprisé par ses anciens compagnons d’armes pour un crime qui entache à jamais sa réputation, Arzhur erre de tavernes en champs de bataille à la recherche du prochain contrat qui remplira sa bourse.
Une nuit, trois mystérieuses vieilles femmes lui proposent le pacte dont rêvent tous les mercenaires : retrouver honneur et fortune en délivrant une fille de roi, retenue captive dans les ruines d’un château abandonné. Malgré la méfiance de son écuyer, Arzhur accepte le marché et livre un combat sans pitié aux monstres qui gardent la princesse. Mais Islen n’est pas la frêle jeune fille en détresse qu’il imaginait sauver… D’où viennent ses obscurs pouvoirs, que tout le royaume semble redouter ? Quels liens l’unissent aux trois vieilles qui ont payé Arzhur pour la libérer ? Victimes d’un complot dont ils n’ont pas toutes les clés, les jeunes gens s’allient pour reprendre leur destinée en main.

 

 

Ma note : 5/5
Nouveauté 2021
80 pages
Disponible au format numérique et broché

 

 


MON AVIS

J’ai, de suite, été attirée par la sublime créature. Cette jeune femme qui semble aussi douce que belle, entourée d’une aura de volupté ; et ce monstre protecteur, créature tout droit sorti des enfers.

 

Il ne m’a guère fallu davantage pour ouvrir cette bande dessinée.

 

Coup de cœur pour ce formidable conte désenchanté où l’euphorie d’un avenir meilleur va côtoyer la méchanceté et la violence.

 

Arzhur est devenu un chevalier banni par les siens suites à une mauvaise décision. Noyant son déshonneur dans les tavernes, il va de ville en ville, accompagné de son écuyer, à la recherche du contrat qui sauvera ses fesses et sa bourse. C’est ainsi que vient à lui trois vieilles dames à l’ossature décharnée mais à l’œil vif. Elles l’engagent pour sauver une jeune femme recluse dans un château à l’abandon. Si l’écuyer est méfiant, Arzhur voit d’un bon œil cette mission et son enthousiasme est grandiloquent.

 

Voulant mener à bien sa mission et remettre la jeune fille à son père, Arzhur va être confronté à la magie et à des secrets bien obscurs.

 

Voici un conte tout à fait admirable et revisitant le chevalier servant sauvant la jolie princesse. Non sans être une nouvelle version façon « Sherk », TÉNÉBREUSE est sans aucun doute captivant et atypique. Une histoire où la femme n’est pas cet objet précieux mais au contraire devient le symbole de la puissance et du courage. Les illustrations sont sublimes jouant sur des tons pastels et plus sombres.

 

Une lecture dont je sors le cœur conquis. Immense coup de cœur !