HADÈS & PERSÉPHONE, tome 2 : A touch of ruin, une romance de Scarlett St. Clair.

ROMANCE CONTEMPORAINE

Éditions Hugo Romans – Collection New romance

Traduit de l’anglais (États-Unis) par Robyn Stella Bligh

La relation de Perséphone avec Hadès est devenue publique et la tempête médiatique qui en résulte perturbe sa vie normale et menace de l’exposer en tant que déesse du printemps. Pour ajouter à ses ennuis, tout le monde semble désireux d’éloigner Perséphone du Dieu des morts en exposant son passé infernal.

Les choses ne font qu’empirer lorsqu’une horrible tragédie laisse le cœur de Perséphone en ruine et Hadès refuse de l’aider. Désespérée, elle prend les choses en main et conclut des accords qui ont de graves conséquences.
Confrontée à un côté d’Hadès qu’elle n’a jamais connu et à une perte écrasante, Perséphone se demande si elle peut vraiment devenir la reine d’Hadès.

 

 

Ma note : 3,5/5
Nouveauté 2022
476 pages
Disponible au format broché et numérique

MON AVIS

Malgré le fait que j’ai adoré le premier tome, mon avis pour ce second tome est mitigé.

 

J’ai beaucoup aimé l’alchimie entre les personnages que j’ai découverts dans le premier tome et je m’attendais à quelque chose de semblable par la suite.

 

Souvenez-vous, les pouvoirs de Perséphone apparaissent tout au long des dernières pages et d’ailleurs je l’ai considéré comme un sacré twist.

 

Cette suite est largement consacrée à la belle déesse qui, je ne vous le cache pas, est submergée par ses émotions (pour ne pas dire qu’elle ne pète pas les plombs). Une très large partie de cette histoire est donc dédiée aux états d’âmes de la belle qui bien évidemment fait n’importe quoi et qui ne gère plus rien. Elle a pris cette vilaine habitude d’en faire qu’à sa tête et les conséquences sont plutôt désastreuses. Mais ce qui a de bien c’est qu’elle vit dans un monde où tout est supposé être pardonné. Sauf pour sa vilaine mère, Déméter, qui n’a pas dit son dernier mot (rendez-vous au tome 3 pour en savoir davantage).

 

Tu l’auras compris que je suis un tantinet agacée par ce genre de personnage qui est bloquée dans une situation dont elle-même y a été de son plein grès. Heureusement les dernières 100 pages ont sauvé, un tantinet, mon avis général où l’action est bien plus présente et où, oh miracle, les choses semblent bouger pour le meilleur et aussi le pire (est à venir).

 

Perséphone a fait sa crise d’adolescence. Capricieuse, entêtée, colérique, émotionnellement instable, ce passage à vide lui a permis, enfin, de se libérer de ses chaînes. Bon, les casseroles sont nombreuses mais l’essentiel est qu’elle ait pu trouver cette sorte d’apaisement.

 

Contrairement au précédent tome, je ne l’ai absolument pas dévoré. J’ai pris le temps d’encaissé toute cette négativité. Heureusement Hadès fait preuve d’une patience légendaire et je m’étonne même qu’il n’ait pas dégoupillé.

 

Sinon l’auteure aborde des thèmes assez intéressants comme : le pardon, les secondes chances, l’estime de soi, la confiance, l’amitié, le deuil.

 

Un final assez sympa mais pas spécialement tonitruant et j’espère, sincèrement, que la suite sera un brin plus énergique.

 

Team »pas convaincue » mais je croise les doigts pour la suite que j’ai hâte de lire (tout de même).

 

Ps : les petits bonus « point de vue » Hadès sont tops !

 

KARIBA, une bande dessinée de Daniel et James Clarke.


Un voyage magique sur les rives du Zambèze.
Habitant sur les rives du fleuve Zambèze, Siku est une jeune fille comme les autres, à ceci près qu’elle semble dotée d’étranges pouvoirs qui la lie aux animaux de la région. Elle est sans nouvelle de son père, depuis que celui-ci est parti travailler au grand barrage de Kariba, un chantier colossal qui recrute de la main-d’œuvre dans toute la région. Pour le retrouver, Siku décide de remonter les flots périlleux du Zambèze avec l’aide d’Amedeo, le fils de l’ingénieur en chef de Kariba.
Leur voyage aux sources de ce fleuve légendaire la confrontera à des pirates, des capitalistes, des affabulateurs ou de sombres magiciens. Mais il va également mener Siku au plus près du secret enfoui de ses origines…
Découvert sur Kickstarter, Kariba a été pensé par le collectif « Blue Forest » pour sensibiliser les jeunes populations sur la construction du barrage éponyme et les conséquences du productivisme sur l’environnement et les cultures locales. Une grande aventure teintée de magie, inspirée de la mythologie sud-africaine, pour un cri du cœur en faveur de l’harmonie avec la nature.

Au cœur de l’Afrique australe, sur les rives du Zambèze, Kariba s’élève, ici majestueux. Une puissance attirante et effrayante. L’une ouvre sur le monde du progrès, de la  technologie et du modernisme capitaliste. L’autre abrite cette férocité latente de la perte du territoire, de la destruction des valeurs anciennes, du bannissement de la terre. Une histoire à deux vitesses où une jeune fille prénommée Siku va devenir le symbole du renouveau au travers d’une vieille légende.
Une bande dessinée portée par une jeune héroïne qui emprunte le chemin de sa destinée sans rien connaître d’elle même, de son passé. Une quête initiatique qui lui permettra de se retrouver et de faire corps et accepter ses pouvoirs qu’elle contient depuis de nombreuses années. Rejoint par Amedeo, petit garçon aventurier au cœur pur, ils vont parcourir les rives du Zambèze dans un premier temps pour retrouver le papa de cette dernière porté disparu et puis ensuite pour partir à la quête de son identité.

 


Cette bande dessinée se déroule sur deux plans. Le premier, le réel qui met en évidence le barrage avec ces conséquences désastreuses sur l’environnement et sur les populations voisines du fleuve ; et les bénéfices. Le second est tout autre puisqu’il met en scène une légende mythologique sud-africaine. L’effet est très surprenant et fonctionne à merveille rendant le scénario implacable. Les illustrations sont à la fois douces et parfois douloureuses. Les couleurs sont magnifiques.

 

KARIBA m’a séduite dès les premières pages me portant au cœur d’un univers que je ne connaissais pas. Les auteurs traitent des sujets essentiels avec une belle bienveillance et d’une honnêteté sans faille. Loin des discours politiques, cette bande dessinée éveille les consciences.

 

Une merveille à découvrir.

 

Une chronique de #Esméralda

LICORNE POWER de Caitlin Doyle et Laura Korzon.

[ BEAUX LIVRES – HISTOIRE – Nouveauté 2018]
Éditions HARLEQUIN – Collection&H
Traduction : Tiphayne Ducellier
Titre original : Unicornucopia
224 pages
Ma note : 4/5 mentions « à découvrir » et « à offrir »
Lien Kindle


 
Le résumé :

LE livre incontournable pour tous les licornes addicts… et ceux qui vont le devenir  !
 
Envie d’une pincée de magie dans votre vie ? d’un arc-en-ciel de bonheur  ? de paillettes d’amour  ?
Ne cherchez plus, les licornes sont là pour vous  ! Grâce à ce livre, devenez incollables sur ces extraordinaires créatures. Depuis quand les licornes existent-elles ? Quelle est l’origine du mythe ? Quelle place occupent-elles dans la littérature, les arts, les sciences et la culture populaire ? Comment se fabriquer un sublime serre-tête licorne ? Quels sont les ingrédients du fameux rainbow cake ? Comment utiliser le pouvoir bienfaisant des licornes sur votre santé ? Autant de secrets que nous vous livrons sur plus de 200 pages illustrées qui raviront aussi bien les experts que les novices.
 
Soyez toujours vous-même…
sauf si vous pouvez être une licorne.
Dans ce cas, soyez toujours une licorne !
 

 

Mon avis :

 

Voici le cadeau idéal à offrir à ta meilleure pote, à ta sœur, à ta mère ou à ta belle-mère dans le but de leur coller un sourire « ultra bright » !

 

Pour le plaisir ou pour faire passer des messages subtils, #LicornePower est le livre totalement dingo que tu te dois de posséder. Novice, amatrice ou ultra fan jusqu’au bout des ongles, l’univers pop acidulé fera chavirer ton petit cœur même si tu fais partie de la team #bisounours. Intéressant, ludique, créatif et joyeux tu le découvriras avec des paillettes dans les yeux et oublieras pendant quelques heures la noirceur du monde.

 

Caitlin Doyle remonte dans les origines du temps pour te parler licorne : leur présence secrète, les pouvoirs qui lui sont conférés dans toutes les cultures du monde, les références littéraires et religieuses et dans le monde scientifique. Tout est dans la manière de s’approprier le sujet avec aisance, loufoquerie et sérieux. Les illustrations  de Laura Korzon sont justes adorables tout plein. Loin de retomber en enfance, il est facile de s’imaginer mille et un monde davantage sympathique. C’est véritablement un art de vivre ! Un flokore qui nous vient des Etats-Unis où c’est une façon de penser, de respirer où d’être le centre de toutes les attentions !

 

LICORNE POWER n’est pas une romance ou un roman fantastique. Loin de là, il doit être considéré comme étant un beau-livre ou un document. Les parties que j’ai le plus adorées sont celles dites manuelles. Si tu es hyper courageuse et que t’as du temps à tuer voici ce que tu pourras faire :
 
  • SLIME DE LICORNE
  • GRAINES D’ARC-EN-CIEL A OFFRIR
  • FABULEUX SERRE-TETE LICORNE ( convient également pour votre casque audio)
  • GEL DE LICORNE PAILLETE
  • BOMBES DE BAIN LICORNE FAITES MAISON
 
ET POUR LES PLUS GOURMANDES D’ENTRE VOUS :
 
  • CHOCOLAT CHAUD DE LICORNE
  • PANCAKES ARC-EN-CIEL MAGIQUES POUR LE PETIT DEJEUNER
  • ECORCE DE LICORNE
  • MILKSHAKE DE LICORNE ARC-EN-CIEL POUR JOUR DE PLUIE
  • L’EXTRAORDINAIRE RAINBOW CAKE
 
ET POUR LES PLUS FERUES D’ENTRE VOUS :
 
  • SORT LICORNESQUE POUR SE DEBARRASER DE LA TRISTESSE
  • SORT LICORNESQUE POUR LE BONHEUR
  • SORT LICORNESQUE POUR LA SANTE
  • SORT LICORNESQUE POUR LA RICHESSE
  • SORT LICORNESQUE POUR AJOUTER UN PEU DE MAGIE AU QUOTIDIEN

 

Si avec ça vous n’êtes pas prêtes à affronter 2019, je ne sais plus quoi vous dire !
Lecture idéale pour décompresser et voyager aux pays des licornes. A laisser traîner au bureau, à la cuisine, à sortir de son sac dans les transports en commun dans le but de séduire le plus de monde possible 😉

 

Soyez toujours vous-même, sauf si vous pouvez être une licorne. Dans ce cas, soyez toujours une licorne !
 
Peu importe où vous allez, n’oubliez pas de briller !
 
C’est beaucoup trop compliqué d’être un humain. Le moment est venu d’être une licorne.
 
Soyez magique !
 
Croyez en vos rêves !

 

 
Bienvenue dans le monde des #LicornePower !

 

 


Je remercie les éditions Harlequin et Mélanie pour leur confiance.

image-principale-page-liens-utiles

Vers le site des éditions Harlequin pour tout savoir.