LE PETIT THÉÂTRE DES OPÉRATIONS, tome 3 : une bande dessinée de Monsieur le Chien et de Julien Hervieux.

BANDE DESSINÉE HISTORIQUE

Éditions Fluide Glacial

Après le succès des deux premiers tomes, Julien Hervieux (alias l’Odieux Connard) et monsieur le chien reviennent pour un troisième opus consacré aux histoires improbables des deux Guerres mondiales.
Saviez-vous qu’en 1945, un soldat québecois reprit seul une ville entière aux Allemands ? Que durant la Première Guerre mondiale, une offensive échoua à cause de supposés zombies ? Ou encore qu’une bande de marins américains maladroits a réussi l’exploit de tirer par erreur une torpille sur leur propre Président ? Et saviez-vous que le cheval du général Leclerc fut fusillé pour acte de résistance ?
 
Anecdotes absurdes, héroïques mais toujours incroyables, Le Petit Théâtre des Opérations est de retour. Avec sa formule désormais lue et approuvée par des milliers de lecteurs : des histoires longues suivies de textes documentés appuyant leur véracité, ainsi que de courtes anecdotes sur la perte d’un sous-marin causée par ses toilettes, la résistance d’animaux, ou encore l’art contemporain utilisé contre l’ennemi. 
Et si vous vous posiez la question, oui, tout est vrai !

 

Ma note : 5/5 
Nouveauté 2022
56 pages 
Disponible au format numérique et cartonné

MON AVIS

Si je connais Julien Hervieux (roman « Sur les rails »), je ne peux en dire autant de Monsieur le Chien (illustrateur).

 

Ce qui m’a tout de suite attirée avec cette bande dessinée, c’est sans contexte le sujet : les grandes guerres. Je ne savais guère où je mettais les pieds. Il m’aura fallu lire et observer les premières planches pour être entièrement conquise.

 

Connaissez-vous : le baron belge, l’attaque des ballons intercontinentaux, l’USS William D. Porter, Lachhiman Gurung, l’attaque des morts-vivants, Charles Nungesser, Léo Major … ?

 

Tout autant de figures et d’anecdotes qui ont marqué cette période. Malheureusement l’Histoire n’a retenu que très peu de ces exploits.

 

Julien Hervieux (scénariste) ressuscite pour notre curiosité et plaisir, ces histoires. Entre humour et sérieux on les découvre avec envie. Une planche documentée fait suite à chaque fait réel et c’est un avantage qui permet de mieux contextualiser l’événement et d’approfondir le sujet.

 

Je ne sais comment qualifier les illustrations, mais elles collent à la perfection à l’atmosphère que se dégage de cette bande dessinée. Elles exacerbent un certain humour les faits réels.

 

Je suis totalement conquise par ce tome 3 qui nous fait découvrir la petite histoire de la grande Histoire. Un travail remarquable quant à la recherche et à la scénarisation. 

 

Les curieuses et les curieux seront ravis. A découvrir absolument !

SUR LES RAILS, un roman de Julien Hervieux.

POLAR

Éditions Filatures


Samuel “Sam” Ramiro est un directeur marketing déchu suite à un scandale créé de toutes pièces par son ancien employeur pour laisser son poste à son fils. Pour maintenir son train de vie et prendre sa revanche sur une société qui l’a publiquement humilié, Sam décide de devenir conseiller pour… l’économie souterraine. De la prise de contact avec un petit dealer jusqu’à la transformation de son réseau en véritable entreprise criminelle à succès, le livre est inspiré de faits réels…
 
Ma note : 4,5/5
222 pages
Nouveautés 2021
Disponible en numérique et broché.

 


MON AVIS

Ce roman est une véritable et sacrée surprise. Julien Hervieux explore l’économie souterraine d’une manière atypique. Le résultat est époustouflant et le roman ne manque pas de rythme et de rebondissements.

 

Sam a baigné toute sa vie dans le monde du marketing. Placer un produit, la publicité adéquate, les arguments, les mots, le packaging, il sait utiliser tous ces éléments dans le seul but d’enrichir l’entreprise sans état d’âme. Licenciement licencieux, Sam ne baisse pas pour autant les bras. Il connaît son métier sur le bout des doigts et même si la société lui a tourné le dos, il va s’en remettre au petit banditisme.

 

Sa cible, un jeune de la cité. Son profil a retenu son attention.
A sa sortie de prison, il se voit accoster par cet homme terriblement bien apprêté qui lui propose un business surprenant. Le rejetant un premier temps, il va toutefois reconsidérer son plan.

 

Mais le parcours pour atteindre des objectifs hors normes va être semé d’embûches. Contrôler le quartier, recruter des personnes de confiances, écouler la marchandise ne sont pas des choses faciles. Oui mais il a Sam comme associé, alors tout est possible.

 

Bienvenue dans les entrailles du marché souterrain. Sous fond de trafic de drogues, Julien Hervieux nous plonge dans un monde inconnu. Entre manipulations et règlements de compte, cet univers de violence et de concurrence est tout aussi attrayant et abject. Julien Hervieux décortique les mécanismes de ce monde parallèle. Le duo marche à la perfection. A juste mesure, l’un s’entête à avoir le pouvoir sur l’autre. Un tandem surprenant et une méthodologie à toute épreuve. Les frissons s’invitent tout au long du roman et les rebondissements ont cette tendance à accaparer le lecteur. Une plume efficace et qui a su créer une atmosphère particulière. Les personnages sont pour l’un mystérieux et machiavélique et pour l’autre fougueux, dangereux et imprévisible. Un scénario captivant qui m’a tenu en haleine tout au long des chapitres. L’univers des trafiquants est bien jugé, en tout cas, cela correspond  aux idées que j’ai pu me faire par rapport à des séries télé ou documentaires. Ce dernier est loin d’être glauque ou sanglant mais on ressent rapidement la tension qui augmente. Un certain humour noir s’invite dans les chapitres conférant à certaines situations un aspect burlesque et à d’autres un aspect sombre.

 

Julien Hervieux nous propose un polar totalement atypique, notamment par un scénario hors-norme et des personnages à la hauteur de leurs rôles. Une lecture qui m’a captivé du départ à la fin qui bien évidemment nous en claque une bien bonne.

 

A découvrir sans aucun doute !