L’Anarchiste et l’Étudiant de Jeanne Malysa.

51gxo7dyyl-_sy346_

 

 

[ NOUVELLE – ROMANCE M/M – NOUVEAUTÉ 2017]

ÉDITIONS DREAMCATCHER

SERVICE PRESSE

 

 

Résumé :

Quand un anarchiste rangé des manifs rencontre un étudiant fauché et que le coup de foudre tombe au milieu de ces deux-là, voici ce qui arrive…

… enfin, selon moi.

Vous les avez aimés dans « la Parisienne et le Highlander », venez découvrir l’histoire de Marcel et Benjamin.

 

stickers-frise-florale

Mon avis :

J’adore les spin-off. J’apprécie ces petites parenthèses ouvertes pour notre plus grand plaisir. Jeanne Malysa jette son dévolu d’auteure de talent sur ses deux personnages  les plus choupinous, amoureux et comiques présents dans la duologie « la Parisienne et Le Highlander ». J’ai nommé Marcel, l’anarchiste et Benjamin, l’étudiant.

Une nouvelle qui nous plonge dans les affres de couple à la veille d’un jour spécial et unique. Entre questionnement et flash back, nous découvrons les facettes de ces deux hommes qui deviennent irrémédiablement attachants. Leur passé est émouvant. Nous rigolons et nous pleurons et nous ne pouvons qu’admirer que l’amour quelque qui soit, est inconditionnel.

Nous y retrouvons, pour notre plus grand bonheur, Iain et Anais, toujours aussi fou et amoureux qu’au début. Une Anaïs qui n’en rate pas une : mettre son nez dans les affaires qui ne la regardent pas … quoique c’est son plus grand charme.

A découvrir pour celles conquissent auparavant par Jeanne Malysa ou bien à lire pour se donner une idée de ce que vous pourrez bien avoir envie de lire prochainement.

 

stickers-frise-florale

 

Mon avis sur le tome 1 de « La Parisienne et le Highlander »

Mon avis sur le tome 2 de « La Parisienne et le Highlander »

Pour tout savoir sur Jeanne Malysa et les éditions Dreamcatcher : c’est par ICI !

 

 

 

 

 

 

La Parisienne et le Highlander, tome 2 : Le Stùr Rionnag de Jeanne Malysa.

la-parisienne-t2-1ere-de-couv

[ ROMAN AVENTURE-FANTASTIQUE-SENTIMENTAL / NOUVEAUTE 2017 ]

EDITIONS DREAMCATCHER

SERVICE PRESSE.

 

Je remercie Vanessa pour ce service presse et Jeanne Malysa pour cette incroyable aventure.

 

Résumé :

L’amour fou entre Anaïs et Iain est-il devenu de l’histoire ancienne ?

Leur quête laissée en héritage par leurs grands-pères restera-t-elle inachevée ?

Leurs ennemis ont-ils gagné ?

Le ZBB frappe de plus en plus fort, pour le stopper, un seul espoir, trouver le Stùr Rionnag.

Anaïs et Iain parviendront-ils à affronter les épreuves que chacun trouvera sur sa route.

Entre mensonges, trahisons et faux semblants, ce dernier tome ne vous laissera aucun répit.

stickers-frise-florale

Mon avis :

Le tome 1 nous laissait sur un grand point d’interrogation et le ventre plein de papillons. Je suis prête à me lancer de nouveau dans cette aventure trépidante et de savoir quel sort à réserver l’auteure a ses deux personnages : Anaïs et Iain.

Le sort du monde est toujours entre les mains de nos héros fraîchement séparés pas pour le meilleur mais surtout pour le pire. Beaucoup de larmes coulent des deux côtés. Cette séparation est déchirante et bouleversante. Iain, à Thuata et Anaïs à Paris, leurs vies sont devenues un véritable gouffre sans fond. Mais l’auteure n’en ai pas en reste puisque qu’elle a décidé que la souffrance serait omniprésente pour une bonne moitié du livre. Par sa plume toujours aussi habile, elle nous décrit à la perfection tous les états émotionnels que subissent nos protagonistes. Entre enlèvement, séquestration et violence, mes premières heures de lecture ont été assombries, mélancoliques, douloureuses et éperdument tristes. Heureusement qu’Anaïs peut compter sur son valeureux chevalier sur son destrier blanc.  La pression se relâche et je peux respirer, enfin.

La deuxième partie du livre est consacrée à la quête qui leur est incombée depuis le début : retrouver cette fameuse pierre qui doit sauver le monde d’un mal inconnu. Je replonge allégrement dans l’enquête où les énigmes sont beaucoup plus présentes. Tout comme le premier tome, ma lecture est plongée dans l’Histoire (avec un grand H) aux côtés de grands personnages. Un aspect , non négligeable, que j’apprécie énormément et qui a du demander quelques heures de recherche à l’auteure. Ma lectures est ponctuée de rebondissements, de joutes verbales hilarantes, de scènes cocasses, d’imprévus, d’amitiés, d’amour et de réchauffement de méninges ( ben oui faut trouver la solution aux énigmes avant nos héros) qui nous amènent à un final explosif avec la venue inattendue d’un personnage qui ne peut que donner le sourire ( alors là il fallait y penser).

Pour revenir au final, mais quel final : dans le style milles et une nuit. A défaut d’avoir des papillons dans le ventre ( et oui Jeanne Malysa a rangé dans son placard son coté « hot épicé »), j’ai des papillons pleins des yeux.

Une lecture addictive, malgré les quelques 800 pages (wow), rythmée par tout un panel d’émotions qui  vous filent les frissons, les larmes et la banane. Dommage que ça s’arrête ici !

stickers-frise-florale

Mon avis sur le tome 1 : c’est par ICI !

 

Pour tout savoir sur Jeanne Malysa et sur les Editions Dreamcatcher : c’est par ICI !

 

 

 

La Parisienne et le Highlander, tome 1 : La Salamandre et le Félin de Jeanne Malysa.

[ ROMAN AVENTURE-EROTIQUE – NOUVEAUTE 2016 ]

[ COUP DE COEUR ]

Résumé :

Suite au décès de son grand-père, Anaïs de Malincourt, jeune libraire parisienne, va se retrouver malgré elle, entraînée dans une aventure à laquelle elle ne s’attendait pas. Iain Mac Kelloch’, l’aîné d’une dynastie écossaise va se voir charger d’une enquête à laquelle son grand-père lui demande, au-delà de la mort, de se consacrer. Les concours de circonstances (mais en sont-ils vraiment ?) feront se rencontrer les deux jeunes gens qui n’auront pas d’autres choix que d’obéir à leurs aïeux et se lancer à la poursuite d’une mystérieuse pierre d’étoile que les Mac Kelloch’ appellent le Stur Rionnag. Avec un zeste de légende, une part d’aventure, un soupçon de mystère, une pincée d’érotisme, Anaïs et Iain vont vivre avant tout l’histoire de leur destinée.

 


 

Mon avis :

Je remercie chaleureusement (le temps s’y prête) les éditions Dreamcatcher pour ce formidable service presse.

A première vue, la première de couverture, est très avare en informations. Mais je dois bien avouer que l’illustration est vraiment magnifique : le vitrail (plein de bon sens). Mais que doit bien raconter cette histoire. Le titre me laisse pleins de doutes : « La Parisienne et le Highlander ». Bon, j’espère que l’écossais porte bien la jupe ! « La Salamandre et le félin » : je suis bel et bien perdue. Deux animaux totalement différents : que ça soit au niveau de l’habitat et de la classification. Et comme je suis une âme aventureuse ( car oui je n’ai pas lu le résumé : c’est quitte ou double avec moi !), je me pose la question mais dans quoi je me suis donc embarquée et vue le nombre de page (1428 avec calibre sur pc ouahhh ) !

Allez que l’aventure commence donc ! GO !

Et je dois bien l’AVOUER, l’ADMETTRE et le CRIER HAUT et FORT : QUELLE AVENTURE !

Noundidiou (expression du patois toulousain exprimant son étonnement ), mais ce qui se cache derrière est simplement sublissime, en  mouillée votre petite culotte. Mesdames, désolée si je vous ai choqué, mais je ne pouvais pas être plus explicite. Mais ce qui est encore plus fabuleux, car ce n’est pas qu’une histoire de culotte et de boxer, le livre vous fait découvrir ou redécouvrir l’Histoire (celle que l’on apprend à l’école) et les plus grands contemporains du XVIe siècle. Vous ne pouvez pas imaginer ma surprise, moi qui adore ceci, quel régal : Michel de Nostre Dame, dit Nostradamus, l’architecte Pierre Lescot, le musicien Clément Janequin, le peintre François Clouet et le poète Pierre de Ronsard et pour finir l’Auld Alliance. Et vous vous demandez, mais qu’est ce que ce micmac : Mr Google ou autre bien entendu, répondront à toutes vos questions. Les plus curieux d’entre nous n’en seront plus que ravis. Mais accrochez bien votre ceinture, car ce n’est pas fini. Un énigme vient se greffer vous emmenant du domaine de Thurata en Ecosse, où Iain Mac Kelloch’, le bel homme en puissance est le chef du clan, à Paris, rue du Cherche Midi, où Anaïs, jolie et pulpeuse libraire vit, jusqu’à dans le Sud Ouest. Mais quel voyage !

Passons aux choses sérieuses, voulez-vous !

Entre désir, charme, énigme, suspense, suspicion, malfaiteurs, désir de pouvoir, manipulation, jalousie, vous ne saurez plus où donner de la tête.

Dés la première page, j’ai été happé, envouté par une écriture magnifique et fluide à volonté. Le moment venu, je m’en séparais qu’avec grands regrets. J’ai été témoin de l’évolution de la relation entre Anaïs et Iain et j’ai bien ri face à leurs caractères bien trempés et hors du commun.

Comme quoi les apparences sont trompeuses !

Enfin une romance érotique qui dénote de toutes celles que j’ai pu lire. Je félicite Jeanne Malysa d’avoir trouver les ingrédients et le dosage subtil faisant de son livre mon nouveau coup de cœur ( soi disant passant sont bien rares de ma part)

Une mise en bouche délicieusement érotique, saupoudrée d’éclats d’énigmes, parfumée d’irréel et enrobée de culture.

Que demandez de plus ? Et surtout que me réserve le plat principal ?

Allez vous succomber ?

 


 

L’auteur : http://editionsdreamcatcher.wix.com/editionsdreamcatcher#!interview-jeanne-malysa/zqf15

Editions : http://editionsdreamcatcher.wix.com/editionsdreamcatcher