LES OUBLIÉS D’ASTRELUNE, un roman de Laure Dargelos.

FANTASTIQUE

EXPLORA Éditions


Astrelune, la puissante cité indépendante.
Imaginez une métropole où des tapis volants côtoient des dirigeables, où des individus se promènent en pyjama et où des ingénieurs déclenchent la pluie et le beau temps.
 
Holly Nightingale appartient à cet univers étrange. Simple employée au Musée national, elle voit son existence basculer le jour où sa jeune sœur disparaît…
Tandis que le mystère ne cesse de s’épaissir, d’étonnants alliés croisent sa route : un avocat maladroit et un pirate au passé trouble. De découverte en découverte, Holly se retrouve happée dans une dangereuse spirale. Et si rien n’était ce qu’elle croyait ?
Et si Astrelune baignait dans un gigantesque mensonge ?

 

 

Ma note : 3,5/5
Nouveauté 2022
472 pages
Disponible au format numérique et broché

MON AVIS

Astrelune est une citée incongrue où rien n’y si passe comme on le souhaiterait. Holly travaille au musé et aime exposer son savoir aux différents visiteurs pas du tout motivés. Une routine quotidienne qui sera bouleversée par la disparition de sa sœur. C’est ainsi, décidée, qu’elle part en quête de réponses. Mais ces dernières la porteront au cœur d’un labyrinthe où la vérité sera difficilement acceptable. Avec un pirate pas commode, un notaire tatillon, Holly n’est pas au bout des surprises.

 

Mon avis sera assez court car vraiment j’ai peur d’en dévoiler trop et ça serait vraiment dommage.

 

Ce roman ado navigue entre deux mondes où différents personnages vont défiler pour au final ne former qu’une seule et unique histoire. La mise en place est longue et j’ai eu cette impression de piétiner sur place. L’auteure prend le temps de disposer ses décors, ses personnages et de contextualiser les différentes situations. Elle glisse ici et là des détails qui permettent d’émettre de nombreuses hypothèses (pour les plus attentifs d’entre nous vous comprendrez rapidement où l’auteure veut nous porter). Il n’y pas véritablement de surprises mais j’ai été conquise par les rebondissements qui jalonnent les derniers chapitres. L’univers est vraiment riche. L’auteure a l’imagination fertile au cœur de cette quête spectaculaire.

 

Une jolie découverte malgré tout. En tout cas la couverture est sublime. Je vous invite à fous faire votre propre avis.

DE BRUME ET D’OSPALES, un roman de Amandine Peter.

FANTASY

Éditions Explora


À Rochevive, la magie s’inhale. Les embrumeuses diffusent de l’ospaline, un liquide obtenu à partir de la transformation alchimique des ospales.
Razelle, apprentie espionne au service de l’État, rêve de devenir alchimiste.
 
Mais avant de quitter sa formation, la directrice lui confie une dernière mission : elle doit espionner le Pirate Sans Nom, ce voleur d’ospales qui a ruiné le commerce de son père.
Malgré le danger, quand Razelle apprend que le Pirate est à la recherche de nouvelles recrues, elle décide de s’infiltrer dans ses rangs pour assouvir sa soif de vengeance…
Et si cette décision s’avérait être la pire erreur de sa vie ?

Ma note : 4,5/5
Nouveauté 2022
366 pages
Disponible au format broché


MON AVIS

La magie est partout à Rochevive. Dans les Ospales de différentes couleurs dont chacune est associée à un don : la guérison, l’empathie …. 

 

Razelle a su très jeune rebondir face à l’injustice dont ses parents ont été victime bannissant à tout jamais ses grands rêves. Courageuse, têtue, tenace, un brin de folie, Razelle est devenue une jeune femme qui marche toujours fermement vers ses objectifs. Alchimiste en herbe, elle n’hésite pas à fabriquer de jolies potions qui ont un effet tout aussi désastreux. Razelle est une tête brûlée qui analyse finement toutes situations dans lesquelles elle se trouve. Son intelligence est souvent feinte pour de nombreuses raisons.

 

Sa nouvelle mission : le Pirate sans Nom. Intégrer son groupe est une chance inespérée mais les événements tumultueux vont quelque peu entacher son objectif principal : le détruire.

 

Voici un roman fantasy totalement génial. Un monde extraordinaire où la magie est partout sans être omniprésente mais qui a créé une certaine injustice d’où la naissance du Pirate Sans Nom. L’on pourrait croire qu’il vogue sur les mers mais il n’en est rien. Son challenge : braquer les convois d’ospales pour le redistribuer aux plus pauvres. Un robin des bois habité par la hargne de rendre le monde meilleur et plus équitable. L’injustice est le point fort de ce roman et il est abordé de maintes manières et est le fil conducteur de roman où les rebondissements façonnent une aventure hors norme. Un brin de romance s’invite aux côtés des trahisons, de la manipulation et de nouvelles amitiés. Rochevive est un monde bien sombre et où les apparences sont trompeuses. L’appât du gain est fort et les conséquences sont gravissimes. Razelle est une jeune femme qui campe souvent sur ses principes et convictions mais le Pirate sans Nom lui montre le véritable monde. 

 

Ce roman m’a fait vibrer littéralement. Un plume efficace à 100% et qui fait vivre une pléiade d’émotions. Je suis rentrée rapidement dans l’action et l’alternance des points de vue est un excellent atout pour avoir une vision d’ensemble des protagonistes et des différents enjeux. Les différentes personnalités s’accordent à merveille malgré quelques échauffourées. L’énergie est débordante et les rebondissements totalement hallucinant. Ils nous mènent vers un final audacieux et totalement inattendu. 

 

En bref :
– Un roman fantasy totalement original et audacieux
– L’injustice est le moteur même de l’histoire
– Des personnages caractériels et authentiques
– De nombreux rebondissements
– Une plume qui adore jouer avec nos émotions

 

Je dis un grand oui pour ce roman intense et qui soulève (entre les lignes) de nombreux problèmes de notre société. J’ai frôlé le coup de cœur mais j’ai découvert une auteure au talent indéniable pour narrer des histoires exceptionnelles.

 

Vous tente t’il ? C’est le second roman que je lis des éditions Explora et je suis agréablement surprise par les textes qu’ils proposent. Les connaissez-vous ?

CHASSEUSE D’ÂMES, Tome 1 : La danse des ombres, un roman de Megära Nolhan et de Pryscia Oscar.

FANTASY

Tome 1/3

Éditions EXPLORA


À Wënalmor, les Âmes ont depuis longtemps pris le contrôle des Hommes.
Enfouies au plus profond d’eux-mêmes, alimentant leurs plus bas instinct, elles influencent leurs actes, insidieuses. Les Âmes les plus puissantes, les Lames, dirigent le Royaume d’une main cruelle et meurtrière.


Aliénor est une Chasseuse.
Guerrière de l’ombre, elle œuvre en secret pour mettre fin au règne des Âmes. Impitoyable, elle est prête à tout pour accomplir sa vengeance.

Aël est un Gardien.
Soldat au service des Lames du Royaume, il ne vit que pour briller à leurs côtés. Et pour décimer les Nés-Sans-Âmes jusqu’au dernier.

Tout les oppose, une chose va pourtant les rapprocher. Une Lame.

Elle doit la tuer. Il doit la protéger.

Réunis par la force des choses, ils vont devoir traverser le Royaume côte à côte sans soupçonner la véritable nature de l’autre.

 

Ma note : 4/5
Nouveauté 2022
314 pages
Disponible au format broché

 


MON AVIS

A Wënalmor, les ombres sont nombreuses. Le bonheur semble s’être volatilisé depuis des siècles. Les gardiens sèment une certaine terreur parmi la population qui est déjà aux abois. La violence est omniprésente créant une atmosphère lugubre et malsaine. Parmi ces ombres se meuvent une communauté qui œuvre dans le plus grand des mystères. Sa mission abattre Les Lames, ces âmes supérieures qui régissent d’une main de fer le Royaume. 

 

Aliénor est la plus talentueuse des Chasseurs. Un sens inné de l’observation, un goût prononcé pour foncer dans le tas, un état d’esprit infaillible. Cette hargne, elle la détient depuis que ses parents se sont fait assassiner sous ses yeux. Recueillie par la communauté, elle va ainsi devenir la meilleure. Sa prochaine mission doit la porter au Sud du Royaume.

 

Aël a été élevé dans l’unique but de devenir le meilleur des Gardiens. Pédant, arrogant, il y parvient. Sa lame est toute sa vie et ne vit que pour servir les plus grands. Conditionné à tuer Les Nés-sans-âmes, il n’hésiterait pas si il en croisait. Après des années de préparation, il est temps pour lui de rejoindre le Sud du Royaume pour son premier poste.

 

Ils se sont rencontrés dans une brasserie et entament le voyage ensemble sans rien savoir de l’un et de l’autre. Une rencontre sur la route du destin et du hasard qui permettra à chacun de prendre conscience qu’il existe davantage que des rumeurs.

 

Ce duo d’auteures nous plonge dans un monde sombre et violent. Les descriptions des nombreux paysages n’ont  rien d’idyllique. Les personnages le sont tout autant : sombres, mystérieux, sauvages, bourrés d’apriori. Ce sont des guerriers que tout oppose. Ce voyage que l’on peut considérer comme une quête va leur ouvrir de nouveaux horizons et quelque peu panser cette amertume qui les consume. De nombreux rebondissements jalonnent le roman qui contribuent à découvrir les personnages dans leur totalité et surtout d’affiner leurs personnalités. Ce premier tome pose les bases de cet univers mais est principalement tourné vers l’action. Il est difficile de s’ennuyer au contraire plus les enjeux paraissent clairs plus le désir de connaître la fin s’accroît. Et le final est terriblement déroutant et saugrenu. Ce quatre mains est une agréable surprise. Tous les ingrédients sont réunis pour un joli moment de lecture. J’ai regretté toutefois que les différentes étapes soient bien trop rapides et les descriptions, malgré leur présence, soient bien trop courtes. 

 

En bref :
– Un univers saisissant et riche
– Des personnages charismatiques
– Des enjeux cruciaux
– De nombreux rebondissements
– Une jolie découverte
 
Êtes-vous des amateurs de fantasy ?