LE VIKING QUE JE N’ATTENDAIS PAS, une romance de Estelle Every.

ROMANCE CONTEMPORAINE

Littérature indépendante


Un bel homme n’attire que des problèmes.
J’en suis convaincue et ce n’est certainement pas Leiven Sveinsson, le célèbre « Viking » qui me fera changer d’avis.
Top model connu dans le monde entier pour son physique avantageux, Leiv vient d’intégrer la même fac que moi. Pour couronner le tout, je dois travailler avec lui !
 
Nous n’avons rien en commun… Je suis une étudiante ordinaire qui voue un culte à mes marshmallows et vis avec mon Sacré de Birmanie, Mimi. Après le fiasco de ma première année de médecine, la seule chose qui compte pour moi, c’est de réussir ma licence de psycho.
Non, je n’ai vraiment aucun point commun avec le Viking… si ce n’est, peut-être, ma force de caractère ?
Leiv a décidé de tester ma volonté en essayant de me séduire, mais je ne suis pas prête à lui céder la victoire. J’ai trop souffert par le passé pour me laisser aller à nouveau à faire confiance à un homme.
J’entends donc bien lui résister coûte que coûte.
Peu importe qu’il soit beau comme un Viking, ou que son torse soit tatoué, ou qu’il soit intelligent… Non, tout ça ne compte pas.
Parole d’une accro à la guimauve, je ne me laisserai pas tenter ! Qu’on me prive de sucreries pour le restant de mes jours si je rends les armes !

 

 

Ma note : 4,5/5 mention « à croquer »
Nouveauté 2022
309 pages
Disponible au format numérique et broché

 

 


MON AVIS

Estelle Every signe une nouvelle romance toute en douceur, gourmande et terriblement irrésistible.

 

Leiv, pour les intimes, a une vie de rêve. Être mannequin ça envoie du lourd surtout quand tu ressembles à un viking tatoué. Les podiums, les shooting, les soirées arrosées, les filles, les amourettes de passage, le stress, une vie folle. Mais le jeune homme se remet en question et c’est tout en son honneur. Son rêve est d’aider les personnes en difficulté et qui ont besoin d’un soutien psychique. Et c’est ainsi qu’il se retrouve sur les bancs de l’université.

 

Ambre est une accro aux guimauves surtout quand rien ne va plus dans sa vie. Après ces indécisions concernant son avenir, c’est naturellement qu’elle se dirige vers des études de psycho avec sa meilleure amie.

 

Leur première rencontre est complètement foireuse. Elle fixant le compte Instagram dudit viking tout en palabrant que les hommes tels que lui n’attirent que des problèmes, et lui regardant par dessus son épaule et écoutant avec grande attention ses élucubrations. Une scène totalement inconfortable signant le début des hostilités. Elle évitant à tout prix de tomber dans ses bras et lui tentant l’impossible pour faire succomber la belle Ambre.

 

Cette romance a un côté totalement irrésistible. J’ai apprécié la manière doucereuse des échanges, le feeling des personnages et leur manière de s’imposer peu à peu dans cette histoire. Une romance qui prend tout son temps pour mieux savourer. Si je ne suis pas une grande fan des romances slow burn, je crois qu’Estelle Every a gagné son pari pour me conquérir. Une histoire addictive au point que j’ai manqué quelques heures de sommeil. Estelle Every a la capacité de te plonger de suite dans l’histoire sans chichi et froufrou. Les scènes et les rebondissements sont parfaits. J’ai pouffé de rire comme une ado, j’ai levé les yeux au ciel, j’ai crié au scandale et je me suis fait un sang d’encre et j’aurai bien aimé avoir mes guimauves préférées sous la main. Les personnages secondaires sont au top et te font un remue ménage de tonnerre. 

 

Une romance idéale pour entamer l’été et partir à la rencontre du Viking et d’Ambre. Un duo parfait pour une histoire rocambolesque et captivante.

 

ANOMALIE APOCALYPSE, une romance de Eva Davios.

ROMANCE PARANORMALE

Littérature indépendante


Elle.
Cela fait maintenant deux ans qu’Emma rêve du même garçon. Tous les soirs, ses songes l’emmènent dans des scénarios où se mêlent passion et destruction, avec cet homme qu’elle n’a pourtant jamais vu. Il lui faudra une rencontre inattendue pour comprendre que son destin va au-delà d’une simple vie de mortelle.
 
Lui.
Il est mort en victime. Pour le meilleur ou pour le pire, il hérite d’une paire d’ailes, cependant, n’est pas ange qui veut.
Déchu de son rôle pour mauvais comportements, il erre dans le purgatoire comme une âme en peine, sans espoir aucun quant à sa vie éternelle. Mais tout bascule le jour où Lucifer, le Seigneur des Enfers, déclare la guerre au Royaume des Cieux. Dieu n’a alors pas d’autre choix que de faire appel à lui, le seul ange déchu capable de vaincre l’Apocalypse.

 

 

Ma note : 4/5
Nouveauté 2022
451 pages
Disponible au format numérique et broché

 

 


MON AVIS

Eva Davios revisite le bon vieux thème de l’apocalypse, la collision entre les anges et les démons. Et rien de mieux qu’un anti héros hyper sexy et bouleversé et une jeune femme aux abois.

 

Direction le sud de la France pour une aventure extraordinaire et qui est loin de m’avoir laissé indifférente. Eva Davios et sa plume terriblement sexy nous plongent au cœur d’une histoire tumultueuse entre malédiction, envie, passion et injustice.

 

Lui a tout perdu en un claquement de doigt. Sa vie, son amour, son avenir. Ange déchu, il erre sur terre. Un purgatoire nauséabond qui lui interdit tout contact. L’injustice gronde. Considéré comme une anomalie parmi tous les anges, sa présence, souhaitée par Dieu, a de quoi susciter de la curiosité et de l’hostilité. Ténébreux, bagarreur, têtu, courageux, impétueux, il dénote. Seuls sa gentillesse et son empathie sont en accord avec les siens. Cette mission est un sacré sacerdoce et va lui permettre de découvrir enfin qui il est véritablement.

 

Elle vit depuis de nombreux mois des nuits érotiques torrides avec un inconnu. Ses nuits insolites la plongent dans un grand désarroi. Alors quand elle croise l’homme de ses rêves, son monde s’écroule. Une envie irrépressible la saisit. Incontrôlable sa vie devient vite un enfer.

 

Eva Davios nous surprend de chapitre en chapitre. Des histoires d’anges et de démons, vous en avez peut-être lus, mais celle-ci a le mérite d’être assez atypique. Eva Davios aborde de nombreux thèmes comme la différence, la compassion, l’injustice, l’amour, l’amitié, la passion, la résilience et le don de soi. Une plume énergique et carrément sexy m’a fait vivre une lecture mouvementée. De nombreux rebondissements jalonnent la romance.

 

En bref :
– L’apocalypse revisité version torride et romanesque
– Une plume terriblement sexy
– Un anti héros charismatique
– De nombreux rebondissements
– Une romance haletante

 

Eva Davios signe une nouvelle romance tonitruante. J’ai beaucoup apprécié l’originalité de l’histoire et les personnages sont attachants qui défendent de jolies valeurs. Il n’est pas question de religion au contraire l’auteure prône la tolérance et la bienveillance sans distinction et le prouve tout au long de son histoire.

 

Une romance à découvrir !

CRASH IMMINENT, une romance de Estelle Every.

ROMANCE CONTEMPORAINE

Littérature indépendante


Il aime les sensations fortes. Elle déteste prendre des risques.
Gabin, pilote de chasse dans l’armée de l’air, ne vit que pour son métier. Les situations périlleuses auxquelles il est confronté le font se sentir plus vivant que jamais. Dans la vie, il n’y a rien qui le fasse autant vibrer… sauf peut-être, elle.
 
Amélia est professeur dans un lycée du nord de Marseille. Dévouée à ses élèves, elle n’imagine pas une vie dans laquelle elle ne serait pas là pour les aider.
Lorsqu’elle rentre chez ses parents pour prendre des vacances bien méritées, la jeune femme est loin de se douter qu’elle va retrouver Gabin, son exaspérant demi-frère qu’elle n’a plus vu depuis des années.
L’attirance qu’ils éprouvent l’un pour l’autre est d’autant plus coupable que leurs parents sont mariés. Dans ces conditions, comment vivre une relation sans briser la famille ?
S’il est impossible de réécrire le passé, Gabin et Amélia arriveront-ils à composer un futur ensemble ?

 

Ma note :4/5
Nouveauté 2022
242 pages
Disponible au format numérique (et bientôt broché)

 


MON AVIS

Estelle Every aborde un thème que j’aime beaucoup retrouver dans les romances, celui de l’amour interdit. Amélia et Gabin ont toujours eu une fâcheuse tendance à se détester et se mépriser. Entre coups bas et sarcasmes, ils ont au fil du temps bâti une solide carapace, les isolant de leur attirance qu’ils ignoraient ressentir mutuellement. Ce rejet permanent à fait naître en eux un sentiment de haine.

 

Dix années qu’ils ne s’étaient pas vus. Dix ans d’évitement concerté. Il aura suffit de l’arrivée impromptue d’ Amélia chez leur parents pour que Gabin reprenne les vieilles habitudes. Insidieusement le désir s’empare de nos personnages mais la réalité et tout autre et surtout douloureuse.

 

Estelle Every signe une nouvelle romance de folie. Alors c’est un peu court cette fois-ci et je regrette qu’il n’y ait pas davantage de rebondissements, mais l’essentiel et là : une rafale d’émotions. Ces personnages détonnent par leurs caractères antonymes. Lui est impulsif et aime l’adrénaline qui coule dans ses veines lors de situations intenses. Elle est réservée, aime contrôler sa vie. Leur duo est synonyme de quiproquo et leur position n’est pas des plus agréables. Entre rejet et attirance, entre peur et convoitise, entre moralité et passion, l’entre-deux est une mince frontière. Une romance légère mais très prenante et addictive. Estelle Every a cette manière de vous accrocher pour ne plus vous lâcher avant le point final.

 

En bref :
* Une romance sans contexte additive
* Une histoire d’amour impossible
* Des personnages attachants et dont il est impossible de détester
* Des émotions garanties
 
« Crash imminent » porte à la perfection son titre et je vous assure que je l’ai dévorée avec curiosité et envie, beaucoup d’envie.

 

Un nouveau sans faute pour Estelle Every et pour vous une occasion en or pour découvrir cette auteure !

TERRE NOYÉE, tome 3 : les Rosaliens, un roman de Iléana Métivier.

FANTASTIQUE

Tome 3/3


Ma note 4/5
Nouveauté 2022
284 pages
Disponible au format numérique et broché


MON AVIS

Iléana Métivier nous délivre un final à la hauteur de mes espérances. Un final terriblement humain pour une trilogie ouverte sur une utopie alarmante et bienveillante.

 

Un monde englouti par les eaux. Des survivants réfugiés sur les plus hautes montagnes devenues des îlots de vie. Capitalia est dirigée d’une main de maîtres par des dignitaires aux sombres secrets. Annaëlle aspire a une autre vie et ses découvertes la réconfortent dans son idéal. Ralliés par Zéa, Adrian, Matt, Mattew et les veilleurs, Annaëlle va devenir l’instigatrice d’un nouveau monde. Entre temps ils découvrent le Mont-Rose qui, in-extremis, les sauve de la mort. Les quatre amis sont ébahis par les Rosaliens. Leur monde, leur quotidien, leur us et coutumes sont tout autre, désarmants, enchanteurs, déstabilisants. Ils apprennent énormément pendant des longs mois où une stratégie pour une nouvelle Capitalia voit le jour. Jusqu’où seront-ils prêts pour un nouveau monde ?

 

Ce dernier tome est contexte le meilleur de cette saga. Les personnages prennent en maturité et doivent surmonter leurs propres faiblesses, désirs et questions. En rendant ses personnages d’une humanité touchante et bouleversante, Iléana Métivier prouve que le renouveau peut passer par la jeunesse laquelle a la capacité d’innover, de créer et d’espérer un monde meilleur en adéquation avec la nature et les aspirations personnelles. Une trilogie qui repose sur des thèmes conséquents comme l’écologie, le totalitarisme, la tolérance, l’acceptation de la différence et le partage. L’auteure a choisi pour ce dernier tome de ne pas céder à la facilité. D’oser l’invraisemblable, de façonner des personnages terriblement attachants et blessés et qui vont puiser une force incommensurable pour bâtir une futur radieux et bienveillant.

 

Une trilogie tout simplement parfaite. Chaque tome a sa particularité mais qui s’harmonise avec l’intrigue principale. Une trilogie qui mélange les genres entre fantastique, romance, anticipation. Et c’est une réussite. Une plume captivante et qui m’a fait vivre chaque rebondissement avec une belle intensité !

 

En bref :
* Une trilogie d’enfer
* Un final qui ne cède pas à la facilité et qui explore les confis de l’humanité
* des personnages charismatique et humains
* Un thème particulièrement intéressant.

LA GARDIENNE DES MONDES, un roman de Léa Northmann.

FANTASY

Tome 6


Depuis l’incroyable départ de sa soeur aînée, Elaïa, la fille cadette du roi et de la reine du royaume d’Argalh n’a plus qu’une seule idée en tête : retrouver Caléa et Ylan qui ont disparu dans le Multivers, après s’être sacrifiés pour sauver l’Empire du Dragon d’Or.
Dans sa quête, la jeune guérisseuse pourra compter sur l’aide de Makiel, le Généreux.

Mais l’utilisation de la puissance du Mer-Ka-Ba n’est pas sans danger.
Venez assister à la naissance de la Gardienne des Mondes, et découvrir des univers où mythes et légendes prenne et vie…

 

Ma note : 4/5
Nouveauté 2022
194 pages
Disponible au format numérique

 


MON AVIS

Je suis heureuse de retrouver Léa Northmann et son univers si particulier axé sur les chevaux et la spiritualité.

 

Éléa  a poursuivi son chemin à la suite du départ de sa sœur, Caléa. Malgré sa tristesse évidente, elle a su trouver la force en elle pour affronter une nouvelle quête. Loin dans les Montagnes au sein de la communauté qu’elle a rejoint lorsqu’elle était enfant et où elle a été initiée à la magie des plantes et de la nature, Éléa va découvrir par hasard qu’elle peut voyager d’un monde à l’autre grâce au Mer-Ka-Ba (que l’on pourrait comparer à l’éveil spirituel). Une première rencontre fracassante et déroutante voire plutôt violente. De retour, désorientée et désemparée, elle prendra conscience que cette nouvelle aptitude permettra sans aucun doute de retrouver sa sœur qui lui manque tant. Guidée par un renard malicieux, elle apprendra à ses côtés comment voyager en toute sécurité. Une quête initiatique incroyable qui la portera dans de nombreux univers aux modes de vies et valeurs différentes et vers l’Amour.

 

Léa Northmann nous porte de nouveau dans des mondes à la fois oniriques, fantastiques et réels. Chaque rencontre permet à Éléa de découvrir de nouvelles valeurs morales, des coutumes et d’élever sa spiritualité. Elle apporte sagesse et bienveillance aux communautés qu’elle croise.

 

Malgré un départ difficile, je me suis laissée happer par une histoire haute en couleur. Léa Northmann adore nous plonger dans des mondes saisissants, magnifiques emplis de mystères et de douceurs. Un aparté mystique qui évolue toujours autour du thème équin.  On ressent toute l’affection que porte Léa Northmann au chevaux rendant l’histoire magique et passionnante. Un univers original et captivant portée par une héroïne qui se cherche.

 

En bref :
* un monde atypique et totalement charmant
* une histoire captivante et originale
* La spiritualité en est le moteur
* Les chevaux ont une place cruciale et à part
* Une héroïne attachante
 
Ce sixième tome est une réussite, une nouvelle fois. Une saga extraordinaire qui évolue en même temps que ses personnages et s’adapte en fonction des enjeux que l’auteure explore. Une saga non uniforme mais qui développe une particularité s’imbriquant à la perfection avec l’originalité de la série.

AVIS DE TEMPÊTE POUR NOËL, une romance de noël de Nelly Tomasini.

ROMANCE CONTEMPORAINE

Littérature indépendante


Est-il possible de tomber amoureux dès le plus jeune âge ?
Cette question s’immisce dans l’esprit de Magdalena devant l’attachement inhabituel constaté entre deux élèves de sa classe, dans l’école maternelle où elle enseigne. Une vision qui provoque un effet boule de neige.

Des souvenirs de sa propre enfance et des images de vacances en Savoie ressurgissent, enfouis couche après couche au fil du temps.
Une vingtaine d’années s’est écoulée depuis sa première rencontre avec Luc. La jeune femme n’a jamais oublié ce garçon enjoué et captivant, qui lui avait tendu la main et fait découvrir, été comme hiver, le cœur caché de ses montagnes.
Magdalena sait qu’elle porte en elle un sentiment aussi profond qu’énigmatique, qu’elle hésite à libérer de sa cage, à laisser s’épanouir.
Pourquoi ne pas se fier à son instinct ? Pour une fois !
Si elle avait en tête de trouver des réponses à ses questions, elle ne s’attendait pas à être engloutie par une vague émotionnelle. Une vraie tempête et pas uniquement de saison !
Impossible d’en ressortir indemne.

 

Ma note : 4/5
Nouveauté 2021
285 pages
Disponible au format broché et numérique

 


MON AVIS

Je suis très heureuse de retrouver Nelly Tomasini (alias Elline Baudry) pour une nouvelle romance émouvante. Direction un village savoyard où il fait bon d’y séjourner, de respirer l’air pur et d’admirer les paysages grandioses en été comme en hiver.

 

Magdalena, alias Maguy, y a passé ses plus belles vacances à vagabonder au côté de Luc, le fils des aubergistes. Au cœur de ses souvenirs à la pelle, Maguy y puisse un bonheur sans fin qui lui fait défaut depuis de nombreuses années. C’est en voyant cette petite fille et ce petit garçon dans la cours de récréation que la graine semée pendant son enfance va germer. Et si son ressentiment était dans le vrai ? Profitant d’un congé dont elle met à profit pour parfaire sa connaissance sur un enseignement atypique, elle fera un saut dans ce village des montagnes.

 

Cachant son identité, elle retrouve l’ambiance chaleureuse et intimiste de l’auberge de son enfance et Luc devenu sauveteur et guide. Les jours de décembre s’égrènent et les souvenirs se mêlent aux sentiments ravivés. Mais qu’en est-il de Luc ?

 

J’ai fini mon année 2021 avec cette magnifique romance de noël. Dans le style cosy, Nelly Tomasini nous offre une romance touchante et bouleversante. Une romance où les souvenirs ont une place capitale et qui se conjuguent avec des sentiments qui ne demandent qu’à exploser. Une petite intrigue et une devinette apportent ce petit côté suspens tout au long des chapitres. J’ai adoré l’ambiance de noël si présente, cette cheminée où le feu crépite sans cesse, les odeurs qui fleurissent ici et là, cette convivialité attachante et les personnages touchants. Une histoire sublimée par ses paysages à couper le souffle. L’amour y circule avec une aisance particulière, elle s’infiltre dans les moindres recoins et attend le moment opportun pour éclater et devenir cette tempête dévastatrice ou bienfaisante.

 

Une lecture qui gonfle le cœur et qui apaise les tourments de la vie. Une histoire où la seconde chance a tout son sens.

 

MY CHRISTMAS BODYGUARD, une romance de noël de Estelle Every.

ROMANCE DE NOËL

Littérature indépendante


Après avoir été agressée par un fan désaxé, la reine de la pop, Trinity, refuse de sortir de chez elle, mais pire que tout : elle ne veut plus chanter. C’est une situation inacceptable pour son agent qui décide de l’envoyer passer les fêtes de fin d’année à Carroll Falls, une petite ville perdue dans les Rocheuses.
 
Jouer les baby-sitters de star n’a jamais fait partie des projets de Samuel Blake, mais sa situation financière ne lui laisse pas d’autre choix que d’accepter la proposition de l’agent de Trinity : il devra assurer la sécurité de la chanteuse pendant son séjour à la montagne.
La situation entre la reine de la pop et le garde du corps est sous haute tension, mais c’est sans compter sur les habitants de Carroll Falls qui sont bien décidés à mettre la magie de Noël au service des deux jeunes gens, et pourquoi pas créer l’étincelle entre eux ?

 

Ma note : 4/5
Nouveauté 2021
249 pages
Disponible au format broché ( bientôt) et numérique

 


MON AVIS

La saison des romances de Noël est ouverte depuis quelques semaines déjà, si vous aimez ce genre de lecture, cette romance vous plaira sans aucun doute. Pour moi il s’agit de la seconde lecture et c’est un vrai dépaysement. Alors je vous rassure, il y a des flocons de neige (tout plein), du chocolat chaud avec des marshmallows, des cadeaux, un immense sapin, une mamie d’enfer, des rennes (beaucoup de rennes), une star de la pop et un bodyguard.

 

Trinity a été rapidement propulsée sous les lumières. Reine de la pop, elle enchaîne les tubes, les concerts. Elle adore ce monde si prenant, mais sa passion reste avant tout la musique et la chanson. Mais depuis ce jour fatidique, son monde n’est plus ce qu’il était. L’envie, la passion, le goût de vivre, le chant, rien ne va plus. L’isolement est devenu le seul moyen de surmonter cette situation. Mais son agent a décidé de prendre sa vie en main et espère que son séjour à Caroll Falls sera le coup de fouet qui la sortira de son marasme. Prévenant, son agent a fait appel à Samuel Blake pour être son bodyguard. Sam est un boxeur professionnel englué dans des affaires louches. Être garde du corps n’a jamais fait parti de ses prérogatives mais sa situation personnelle ne lui laisse guère le choix. Accepter par dépit cette mission lui permettra de se sortir de l’embarras. Mais il n’avait pas prévu de tomber sur une chanteuse arrogante, prétentieux et insupportable. Sa mission risque d’être un calvaire à part si Caroll Falls dévoile autre chose.

 

Pour sa première romance, Estelle Every nous plonge rapidement dans l’atmosphère de noël. Une ambiance cosy, un chalet chaleureux avec le feu qui crépite, les montagnes, la neige, les rennes comme voisin et une communauté soudée et prévenante. Les personnages évoluent dans un univers propice aux épanchements et voire plus. Comme toujours Estelle a le chic pour me captiver et me faire vivre une histoire palpitante, parfois dramatique, mais toujours avec cette lueur malicieuse et romantique. Estelle Every nous parle de reconstruction face à un traumatisme, de confiance partagée et d’épanouissement. La magie de noël n’est pas trop loin pour ce moment unique et magique ! J’ai beaucoup aimé les personnages « brut de décoffrage » et qui ne manquent pas de répartis. L’ambiance et top et l’histoire trop mimi.

 

Une romance dont il est évident de dévorer au coin du feu, sous un plaid avec une tasse bien chaude de ta boisson préférée. Tu vois le tableau 😉

 

TROPICAL LOVE, une romance de Estelle Every.

ROMANCE CONTEMPORAINE

Littérature indépendante


En acceptant un stage au Mexique, dans un hôtel de luxe des Caraïbes, Maxine était loin de se douter qu’elle retrouverait son ex, le charismatique et insupportable Erhan, qu’elle n’a plus vu depuis trois ans. Quand elle s’aperçoit que le job de ses rêves n’est pas celui qu’elle croyait, qu’Erhan sera son boss, et qu’en plus ils seront colocs, Maxine envisage de rentrer en France.
Mais c’est sans compter sur ses nouveaux amis qui lui montrent les bons côtés de ce mode de vie. Et que dire de l’attraction entre Erhan et elle qui n’a jamais été aussi intense ?
Pour Maxine, choisir de rester, c’est aussi renoncer à sa carrière telle qu’elle la planifiait… Est-elle prête à tout risquer pour Erhan ?
Entre amitiés naissantes, moments de joie partagée, spectacles endiablés et l’attitude ambivalente d’Erhan, Maxine ne sait plus où donner de la tête.
Et si la vie avait mis Erhan sur son chemin pour leur offrir une seconde chance ?

 

Ma note : 5/5
Nouveauté 2021
272 pages
Disponible en numérique et broché

 


MON AVIS

Trois années pour l’effacer de sa mémoire et de son corps. Après Erhan, sa vie n’a été que solitude, se concentrant sur ses études et rien d’autre. Maxine voit en son stage l’ultime étape avant de rentrer dans la vie active, celle qui lui ouvrira les portes de prestigieuses entreprises. Mais pour cela elle va devoir traverser tout un océan. De Nice au Mexique, il n’y a qu’un pas et un an. Une année à se perfectionner. L’enjeu est de taille et mérite tout un tas de sacrifices.

 

Tulum, la Riviera Maya, tout un paysage exotique et hallucinant l’accueille. Qui ne rêverait pas de travailler presque les pieds dans l’eau des Caraïbes !?

 

Mais elle était loin de s’imaginer se retrouver,  le lendemain de son arrivée, nez à nez avec son ex qui n’a pas perdu de sa superbe et qui l’a larguée comme une vielle chaussette puante il y a trois ans de cela. Et la cerise sur le gâteau, il est son boss et son stage n’a rien avoir avec ce qu’elle espérait.

 

Les jours passent et un choix doit s’imposer : partir ou rester.

 

Maxine est le genre de jeune têtue, sûre d’elle, sauf en face d’Erhan qui est sans contexte sa plus grande faiblesse. Fonceuse, travailleuse, humble et peureuse (surtout devant un jaguar), Maxine est une belle personne à laquelle il est très facile de s’attacher. Erhan est un brin prétentieux, pas très bien dans ses baskets surtout devant Maxine, coureur de jupons, passionné par l’environnement et la culture maya. Il cache tout un tas de secrets qui ont façonné l’homme qu’il est devenu (sans contrainte, sans attachement).

 

Maintenant tu mets en sourdine « Time of my life » (tu sais … la musique finale de Dirty Dancing) et tu te laisses portée par la magnifique et trépidante histoire de Max et Erhan.

 

Tropical love est la lecture idéale pour finir ses vacances en beauté ou pour entamer la reprise du boulot. Une histoire pimentée toute en couleur. Une lecture emplie de passion, de sentiments à profusion, de musique, de danse, de caresses, de virée romantique et d’exotisme. Une vraie bouffée d’air frais et plein de soleil pour illuminer tes futures soirées. La plume d’Estelle Every est une nouvelle fois un pur ravissement. Une lecture qui t’accapare dès les premières pages et dont il bien difficile de s’en défaire. Tropical Love est un pur shoot de bonheur et d’amour, tout aussi efficace qu’un paquet de Shockobons, même davantage !

 

De nombreuses surprises, de l’amitié, des rebondissements, un peu de drame, de l’amour (un peu, beaucoup, passionnément, pas du tout !), un paysage à couper le souffle, et voilà une romance qui vaut le détour.

 

Je ne vous parle pas des personnages secondaires qui ont une place capitale dans l’histoire mais sachez que vous allez adorer cette bande de joyeux lurons.

 

Une lecture idéale pour affronter les jours sans soleil qui se profilent, accompagnés d’un bon mojito !

 

Une chronique de #Esméralda

NOS SENS CACHÉS, une romance de Estelle Every.

ROMANCE CONTEMPORAINE

Littérature indépendante

Tome 2/2


« La proposition qu’il n’aurait jamais dû faire… »
Conor, riche héritier du clan McLane, fait une proposition indécente à sa belle-sœur Julia : être mère porteuse de l’enfant qu’il n’a pas pu avoir avec Swann, sa femme tragiquement décédée.
Un simple contrat dans lequel les deux parties trouveront leur compte, en théorie…
 

Mais une découverte vient faire voler en éclats toutes les certitudes de Conor… Swann était-elle vraiment celle qu’il pensait avoir épousé ? Comment continuer à chérir une femme qui lui a menti sur toute la ligne ? Surtout quand l’attirance qu’il éprouve envers Julia grandit de jour en jour…
À trop vouloir défier la mort, Conor pourrait bien être perdant, à moins que la vie ne lui offre l’amour en guise de dédommagement ?
Ce roman est le tome miroir de Nos Sens Interdits. Les deux romans peuvent être lus séparément.

Ma note : 4/5
369 pages
Nouveauté 2021
Disponible en numérique et broché


MON AVIS

Quand à la fin de Nos sens interdits est annoncé que le point de vue de Conor serait l’objet d’un second tome, j’ai vu rouge. Pour ne pas dire que j’étais frustrée. Je râle souvent quand le point de vue masculin est banni dans les romances. J’aime lire les deux perspectives en même temps, cela me donne en général un point de vue plus global avec tous les tenants et les aboutissants. J’en ai voulu énormément à Estelle Every mais pas longtemps.

 

En ouvrant Nos sens cachés, je me suis dit bon « okay c’est parti pour relire la même histoire mais d’un point de vue différent ». L’emballement n’était pas au rendez-vous ! Maintenant que j’ai fini de me plaindre, je vais vous parler de cette incroyable surprise.

 

Dans un premier temps j’ai eu l’impression de ne pas connaître du tout l’histoire de Conor et Julia. Malgré quelques échos du précédent tome, j’ai entièrement re-découvert l’histoire de Conor. Un homme taciturne, empêtré dans ses sentiments et ses émotions. S’épancher n’est pas son genre, seulement auprès de son jeune frère Lachlan. Conor est totalement perdu à la suite de la mort tragique de sa femme qu’il plaçait sur un piédestal. Elle était tout pour lui, son monde, sa reine, sa femme. Malgré une vie commune atypique, Conor était un homme épanoui (selon ces points de comparaison et de sa satisfaction générale). Seul ombre au tableau l’absence d’un enfant qu’ils tentaient de contrer grâce à la médecine.

 

Alors quand la gynécologue lui affirme avoir trois embryons en parfait état alors que sa femme vient tout juste d’être mise en terre, c’est la goutte qui fait déborder le vase d’où surgit une idée aussi grandiose que grotesque. Demander à sa belle-sœur d’être mère porteuse. Chercher l’erreur ! Contre toute attente Julia accepte, ainsi débute une histoire complexe.

 

Conor n’est pas franchement le type qui va déblatérer pendant des heures sur son humeur. Faut jouer au devinette tant son impassibilité peut être agaçante et efficace. Sous son air bourru se trouve un mec pas très bien dans ses baskets et qui flippe. Entre l’envie d’être père et d’espérer un quelque chose avec Julia, il a de quoi être surmener. Dire et faire n’importe quoi, il devient le champion de la couardise. Heureusement il se rend compte de ses maladresses et se remet en question. Les semaines s’écoulent et l’inévitable attirance s’installe, le rendant tout simplement dingue.

 

Aimer sa belle-sœur et devenir père d’un enfant déjà orphelin, le monde de Conor ne semble pas tourner rond ?

 

Nos sens cachés est une romance totalement réussi. Elle complète à merveille le premier tome (même s’ils peuvent se lire séparément). J’ai redécouvert cette histoire sous un autre angle et j’en suis sortie totalement conquise. D’un personnage totalement impénétrable, Conor va s’épanouir et réussir à trouver les bons mots sur ses propres problèmes notamment ceux qu’il avait avec sa défunte femme. Cette incroyable aventure aussi immorale qu’elle soit, nous offre un aparté sensible où la démesure dépasse l’entendant et où les sentiments viennent ébranler une conviction égoïste.

 

Une lecture qui était au départ loin de me satisfaire, mais Estelle Every a su tirer le meilleur de son personnage masculin pour nous présente son histoire sous un autre aspect. Elle m’a conquise !

 

Une chronique de #Esméralda

SEX & MOJITO, une chick lit de Jacinthe Canet.

CHICK LIT

LITTÉRATURE INDÉPENDANTE


Hello,
Alors pour te la faire courte (parce que non, ce n’est pas la taille qui compte), moi c’est Jacinthe Nitouche, Jaja si on est intimes, et après cette lecture, on le sera, tu verras. Je vis en coloc à Paname avec trois filles plus cinglées les unes que les autres dans un appartement que nous avons rêveusement surnommé «Bora-Bora». J’ai envie de dire que jusque-là tout va bien mais non. En fait, ma vie est partie en fricot chantier quand mes parents que j’aime d’amour et d’eau fraîche ont déménagé à l’autre bout du pays pour profiter de leur retraite, que mon taf a bien vrillé lui aussi et surtout que le mec dont je suis tombée amoureuse par accident a carrément mis un océan entre nous.
Ma note : 4/5
484 pages
Disponible en broché et numérique
Nouveauté 2021
Je ne te fais même pas croire qu’on part avec de bonnes chances de réussites, t’as vu ? Allez, viens… tu vas voir comme c’est dépaysant de pousser les portes du 4A. Bienvenue à Bora-Bora !

MON AVIS

Ma chère Jaja,

 

Je peux t’appeler ainsi. Même si je n’étais pas du tout prête à ta rencontre et à celle de tes 3 copines un peu déjantées sur les bords ! Quand tu m’as invitée à découvrir ton chez toi, ton Bora-Bora comme tu l’aimes tant à le crier, je crois que j’aurai pu faire, tu sais, ce fameux malaise vagal. Moi, la fille introvertie et qui a du mal avec l’humour tu as su faire travailler mes zygomatiques ! Il faut dire qu’il faut bien s’accrocher pour survivre à vos côtés. L’alcool à gogo (avec modération), vos blagues pourries, votre humour à faire défriser un mouton (le pauvre !) ou à réveiller les zombies, vos aventures délirantes et vos amourettes, il n’y a pas à dire j’ai cru avoir atterri dans la quatrième dimension.

 

Ma chère Jaja, je te comprends l’amour c’est vraiment nul surtout quand il fait aussi mal. Ton amoureux a le sang chaud qui le rend un tantinet trop protecteur, bien trop jaloux, peut être macho par moment et il est vraiment nul pour te dire ce qu’il ressent. Moi j’ai bien vu qu’il est dingue de toi et comme tu le dis ce n’était certainement pas le bon moment pour votre histoire. C’est con l’amour, ça te fait vivre les montagnes russes à longueur de journée. Un coup t’as froid le moment d’après t’as chaud ! T’es quand même une sacrée nana avec un caractère bien trempé. Il faut en avoir dans la culotte pour surmonter tes angoisses et réaliser tes rêves. Heureusement les filles sont là et le rhum aussi !

 

La vie n’est pas facile surtout quand LE choix de ta life se présente. Tu sais ce que tu vas perdre mais l’avenir est un chemin imprévisible où de nombreuses surprises (bonnes comme mauvaises) surgissent pour façonner ta vie. Je comprend ta peur ! Mais l’amitié est aussi forte entre vous, LE choix devient un imbroglio sans nom, un capharnaüm, les portes de l’enfer se sont ouvertes dans votre appartement trop cosy.

 

Ma chère Jaja, je ne te remercierai jamais assez pour avoir ouvert les portes de vos vies. Loufoqueries, bazar théâtral, désespérément drôle, elles sont terriblement attachantes voire attachiantes, vos vies. Vous croquez votre quotidien à pleine dent et ce lâcher prise est vraiment jouissif (ben oui quoi, tant que tu connais pas Jaja, tu peux pas comprendre !). La liberté d’aimer, de détester, de voire en grand, d’assumer la personne que tu es, de tomber, de te relever et de danser à pas d’heure, de chialer, d’être une femme enthousiaste. Merci Jaja pour cette terrible rencontre, je ne suis pas prêtre de m’en remettre.

 

YMCA dans ton corps !

 

UNE CHRONIQUE DE #ESMÉRALDA