L’OUBLIÉE DE THORNWOOD, une romance historique de Audrey Perri.

ROMANCE HISTORIQUE

Éditions Harlequin – Collection Victoria


Londres, 1885
Des missives  disparues ? Esme n’en croit pas un mot. Pourquoi Victor Hadden –  l’homme qu’elle a autrefois aimé, avant qu’il fasse d’elle la risée de la société  – ne peut-il la laisser profiter du bal entre les bras du séduisant Richard Thorne, au lieu de prétendre lui avoir écrit de nombreuses lettres  ?
Qu’a-t-il donc à la tourmenter, alors qu’elle a eu tant de mal à mettre en sommeil ses sentiments pour lui ? Esme a bien le droit de goûter au bonheur, après six ans de sacrifice à veiller sa sœur désormais disparue… Et ce n’est pas Victor, aussi déstabilisant soit-il devenu dans son costume de riche négociant, qui détruira son bonheur une fois de plus  !

 

 

Ma note : 4/5
Nouveauté 2021
320 pages
Disponible au format poche et numérique

 

 


MON AVIS

Esme a passé six années de sa vie à prendre soin de grande sœur malade. Six années loin de la société londonienne, loin de ses rêves de faire un honorable mariage et de fonder une famille. Esme n’en a jamais voulu à sa grande sœur, sa place était auprès d’elle. A la mort de cette dernière, cette épreuve fut une terrible onde de choc. Le deuil, reprendre la vie semblent à Esme insurmontable. Alors quand elle voit son beau-frère revenir des semaines après l’enterrement de sa femme accompagnée, son sang ne fait qu’un tour et la tristesse la submerge. Les souvenirs sont aussi futiles qu’une feuille morte. C’est dans un état d’esprit morose qu’elle rejoint sa tante à Londres. Un long chemin de pénitence l’attend et sa tante mettra un point d’honneur à faire sortir Esme de cette léthargie invivable. Esme est une jeune femme plein de charme, de détermination et loin d’être futile. Par l’entremise de sa tante, elle s’intéresse au monde, à la lecture. Lorsqu’elles sont conviées à un repas, le passé va rattraper Esme.

 

Elle n’a jamais pu oublié Victor. Le beau Victor qu’elle a le plaisir de rencontrer lors d’une cure thermale. Victor est un jeune homme sensible, courtois, gentleman, intelligent et qui n’a guère prêté attention au léger handicap d’Esme. Jusqu’à qu’elle le prenne par surprise au cœur d’une discussion sensible. Depuis ce jour là, les années se sont écoulées sans aucune nouvelle. Le revoir est un choc mais elle ne se laissera pas séduire à nouveau. Son attention est dirigée vers un tout autre, Richard Thorne. De nouveau admise dans la haute société, Esme laisse les mauvais souvenirs s’évaporer et se prend au jeu.

 

Nous sommes ici fin du XIXeme siècle où les mœurs de la haute société londonienne sont toujours d’actualité. Les bals, les rumeurs, les on-dits façonnent encore les femmes qui n’ont pas toujours une place privilégiée. Ces dernières sont toujours choisies selon son rang et elles n’ont quasi aucun droit. D’ailleurs on découvre tout au long de cette romance historique que quelques femmes osent s’associer pour combattre et donner leur chance aux femmes les plus misérables. Esme est considérée comme une vieille fille vu son âge et les chances de se trouver un mari sont très minces. J’ai beaucoup apprécié les aspects de chaque personnalité, le contexte de la société et les quelques rebondissements qui jalonnent l’histoire. Une jolie romance où la femme est en son centre.