L’AFFAIRE DR JEKYLL ET MR HYDE, un roman de Ali Mesbahi.

POLAR

Éditions Original Kobo

Masse critique #Babelio

Je m’appelle Raphaël Token, je suis journaliste d’investigation, spécialisé dans les enquêtes criminelles. J’ai une prédilection pour les affaires de meurtre. Le journal vient de m’envoyer à Tanger couvrir une affaire sensible. Mais je me suis pris les pieds dans le tapis : je viens de tuer deux gars.
 
Je ne vous l’ai pas dit, mais je souffre d’une maladie. Ils disent que je suis bipolaire, moi je pense que je suis envoûté. Des troubles de la personnalité qui me déconnectent de moi-même et me font perdre le contrôle. C’est mon côté Hyde. Et, croyez-moi, je déteste ce côté obscur. Malheureusement, je crois que Tanger est trop petit pour mon double « je ». Alors, je colore la ville blanche d’un sang rouge. Je ne sais pas comment m’en tirer cette fois. Comment me protéger de ce monstre ? Et comment me protéger de cette ville aux énergies folles ? Tanger est une créature redoutable.

 

Ma note : 4/5
Nouveauté 2022 (réédition)
148 pages
Disponible au format numérique, audio et broché

 


MON AVIS

Voici une lecture redoutable, terriblement redoutable et dépaysante. Découvrir Tanger au côté d’un criminel, c’est assez insolite pour le souligner.

Raphaël se rend à Tanger dans le but d’écrire un papier pour son journal. Spécialisé dans les enquêtes criminelles, il est tout à fait disposer à tirer le portrait du célèbre Barbier. Raphaël est un homme bien sous tous rapports, on lui donnerait le bon dieu sans confession. Pourtant Raphaël bouillonne d’une colère innée et destructrice. Sa bipolarité l’affecte énormément. Ni les médecins ni les médicaments n’ont su canaliser cette folie. Lui est persuadé d’être envoûter.

 

Tanger est la ville de tous les possibles. Ville lumineuse et mystérieuse empreinte d’une culture forte avec de nombreux aspects, Mr Hyde se réveille avec perte et fracas.

 

Du sang, des corps, des amitiés houleuses, une amourette, une quête, Raphaël va vivre tout cela en quelques semaines. Mais la liberté a un coût qu’il devra payer.

 

Ali Mesbahi signe un roman noir totalement hypnotisant. C’est un roman très court qui ne laisse pas de place à la tergiversation. Nous rentrons rapidement dans le vif du sujet. Les rebondissements s’enchaînent entrecoupés de descriptions qui nous plongent avec une certaine aisance dans la ville. Ce roman n’est pas à mon sens un manifeste de cette maladie. La différence est faite de violence et de résiliation. Pourtant l’espoir de ce quelque chose de meilleur émerge au cœur de cette course poursuite. C’est une lecture qui se vit.

 

En bref :
– Une jolie immersion dans le cœur de Tanger
– Un roman noir avec de nombreux rebondissements
– Un personnage borderline
– Une quête effrénée

 

Une jolie découverte dans son ensemble mais si je regrette toutefois quelques redondances et le manque de développement sur certains personnages. Certaines zones d’ombres persistent et c’est bien dommage.

 

Connaissez-vous Tanger ?

LE ROI LOUVE, Tome 1 : La rébellion de Petigré, une bande dessinée de Adrian, de Alibert et de Lapière.

FANTASY

Éditions Dupuis

Alibert et Lapière (scénaristes) – Adrian (illustrateur)

Dans un monde où les Humaines, devenues ovipares, donnent aux Loups, à chaque lune, deux de leurs oeufs afin de garantir la paix, l’équilibre semble prêt à se rompre… Car Petigré, qui comme tous les loups change de sexe à chaque pleine lune, avant d’opter pour l’un d’eux, veut rester une fille. Problème : son père, le roi, veut un garçon pour lui succéder !
Petigré décide donc de s’enfuir avec Rum, son amoureux humain, bientôt rejointe par d’autres étranges créatures : un Sanzame, sorte de zombie, et un Tometeu, lutin aux étonnants pouvoirs. L’aventure, la vraie, leur ouvre les bras… tout comme de gros ennuis. Car pendant ce temps, les soldats Loups les pourchassent, tout comme les sbires de Kourgane, qui souhaitent tuer Petigré pour mettre la main sur le trône… Mais Petigré et sa troupe, eux, sont pour l’instant trop absorbés par une surprenante chasse au trésor pour s’en inquiéter !

Ma note : 4/5
Nouveauté 2022
56 pages
Disponible au format numérique et broché


MON AVIS

Les scénaristes nous plongent dans un univers complexe. Les femmes humaines pondent des œufs, les hors la loi sont plongés dans une sorte de marais où le brouillard transforme les bannis en zombies errant éternellement, les loups changent selon un cycle lunaire de genre et seul un œuf humain leur permet, à leur majorité, de figer cette transformation.

Alors lorsque Petigré s’enfuit avec son amoureux humain, c’est la révolution au sein du peuple des Loups et les manigances sont nombreuses à surgir de l’ombre. Le peuple des Humains a tout intérêt de jouer finement la partie. 

J’ai beaucoup apprécié l’univers. Ce premier tome ne permet pas de comprendre l’essentiel de l’intrigue mais pose directement les bases d’une histoire où l’aventure est au cœur. Petigré est le personnage central. Sa force réside dans son caractère rebelle et son intelligence à déjouer certains pièges. Son amoureux n’a rien d’un guerrier aguerri même si il prouve sa loyauté et son amour de maintes manières. Le Sanzame, zombie, ne fait que de la figuration mais il semblerait qu’il pourrait y avoir des surprises de côté là. Deux mondes se côtoient, celui des Loups archaïques alors que celui des Humains est axé sur la technologie. Les tensions entre eux sont nombreuses et la fuite est l’élément déclencheur d’une très belle pagaille à venir.

Cette bande dessinée est un pur moment de lecture. J’ai été fascinée par l’univers et les illustrations apportent cette touche de mystère qui règne tout du long. Les personnages sont finement travaillés. Le scénario ne lâche que quelques brides d’informations.

En bref :
– Un héroic fantasy plein de promesses
– Un univers riche
– Des enjeux cruciaux
– Un peu d’amour et d’amitiés
– Des complots
– Résultat : un scénario intriguant
 
Est ce que cette bande dessinée pourrait te plaire ?

30 SECONDES AVANT DE MOURIR, un polar de Sébastien Theveny.

POLAR

Éditions Beta Publisher


Pour que des vies basculent, il suffit parfois d’une seconde.
New York, 2018.
Assis dans une salle d’embarquement de l’aéroport de La Guardia, Tom Brady observe les autres passagers, autant d’anonymes ignorant tout de son terrible Thanksgiving 2015.
Impossible d’oublier ce fameux jeudi ! Une journée noire, agitée, tendue, qui cache d’effroyables secrets
mais aussi une vérité glaçante, dérangeante, dont les racines puisent bien plus loin dans le passé…

 

À cet instant, Tom est loin d’imaginer qu’il ne lui reste que trente secondes avant de mourir.

 

Ma note : 3/5
Réédition
292 pages
Disponible au format broché

 


MON AVIS

Voici un roman bien singulier et qui me laisse encore perplexe.

 

Tom Brady va être au cœur malgré lui d’une histoire rocambolesque dont il n’a même pas conscience. Assis sur son siège attendant avec une certaine patience son vol, des souvenirs resurgissent. Ce fameux Thanksgiving 2015. Une journée où toutes les possibilités ont conduit à un drame sans précédent.

 

Tel un roman choral, l’auteur construit son récit selon différent point de vues. Tom Brady, le principal protagoniste, quatre hommes et une femme liés par un passé commun et plutôt violent. Le narrateur omniscient navigue entre ses personnages selon un plan bien précis que je n’ai pas su appréhender. L’histoire se construit chapitre après chapitre. Une navigation hasardeuse où j’ai eu tendance à me demander où l’auteur voulait nous emmener. Un roman audacieux qui repose essentiellement sur cette théorie du battement d’aile de papillon, le fameux « et si ». Le concept est original mais ne m’a pas entièrement convaincu. Se rajoute aussi une intrigue à part liée à des événements qui se sont déroulés au cours de l’adolescence de certains personnages. Cette intrigue rajoute ce côté rage au ventre et violence qui va finalement s’imbriquer d’une manière fracassante dans le vie de Tom Brady qui n’est qu’un dommage collatéral d’une histoire bien plus vaste que sa misérable vie. 

 

La patience est de mise tout au long de la lecture. L’auteur nous chahute d’un personnage à l’autre et les éléments s’égrainent doucement. Il faudra attendre les dernières pages pour avoir une vue d’ensemble. Ce polar se repose essentiellement sur des suggestions et suit une voie qui pourrait en être une autre « si ». Je me suis souvent demandée quelle place avait Tom Brady. Est-il une simple conséquence ou coïncidence ?

 

 

En bref :
* Un scénario atypique
* Un thème original
* Des personnages intéressants notamment celui de la femme
* De nombreux points de vue qui s’imbriquent dans les dernières pages
* Un roman bien trop hasardeux à mon goût et qui ne m’a pas entièrement convaincu

 

En 30 secondes toute une vie peut basculer et Tom Brady en a fait l’amer expérience.

 

A découvrir pour se faire son propre avis.

BAD ADDICTION, une romance de Elena LD.

ROMANCE CONTEMPORAINE

Éditions Harlequin – Collection &H Digital

Tome 1/2

Il pourrait être sa plus grande faiblesse… ou sa plus belle addiction.
 
Les hommes ? Mélissa les évite le plus possible. Surtout après leur avoir vidé les poches dans l’ombre des boîtes de nuit. Ces dernières années, c’est le seul moyen qu’elle a trouvé pour assurer un avenir correct à son petit frère, dont elle a la charge. Et jusqu’à aujourd’hui elle n’avait encore jamais éprouvé le moindre remords.
Mais c’était avant qu’elle rencontre Hakim. Ce rappeur au regard sombre et à la voix suave ne devait être qu’une énième victime. Mélissa aurait déjà dû l’oublier, comme tous les autres. Pourtant, le frisson qu’elle a éprouvé en l’effleurant ce soir-là ne la quitte plus. Et sans qu’elle comprenne pourquoi une partie d’elle-même se sent attirée par lui. À tel point qu’elle en viendrait presque à risquer qu’il la démasque, simplement pour le retrouver…

 

Ma note : 2,5/5
Nouveauté 2022
387 pages
Disponible au format numérique uniquement

 


MON AVIS

Aujourd’hui j’entame une série d’avis pas spécialement folichons. Il y avait une éternité que je n’avais pas eu une vague de déception. 

 

Le résumé vend du rêve mais ça en restera là ! 

 

Mélissa est une cleptomane, enfin une pickpocket émérite. Elle ne fait pas cela par plaisir mais surtout pour subvenir à ses besoins et à ceux de son petit frère. C’est une solution radicale qui met du beurre dans les épinards. Il faut dire que son boulot de femme de ménage ne suffit pas à rembourser les dettes et à payer les autres besoins fondamentaux. Mélissa n’a vraiment pas eu de chance dans sa vie et on a rapidement l’impression que le sort s’acharne sur elle. Lors d’une soirée elle croise une ancienne copine et fait connaissance de la bande d’amis qui l’accompagne. La main aussi légère qu’une plume, Mélissa va dérober le portefeuille du seul homme qu’elle aurait mieux fait d’éviter. Hakim, chanteur du groupe, est un homme bien sombre et mystérieux. Alors quand il comprend que la belle Mélissa est à l’origine du rapt, il pète carrément la goupille.

 

Une rencontre ardente et les prémices d’une relation compliquée.

 

Elena LD nous propose ici une romance qui aborde les thèmes de la résilience, du pardon et de la confiance. Des thèmes forts auxquels je suis sensible, si seulement les personnages n’étaient pas eux, j’aurais pu apprécier, du moins autrement. Les personnages ont été mon plus gros problème. J’ai eu beaucoup du mal à m’attacher à eux et surtout ils m’ont mis les nerfs en pelote. Ils sont aussi arrogants et têtus l’un et l’autre donnant de nombreuses scènes de dispute. L’essentiel de cette romance réside dans des disputes incessantes et des réconciliations sur l’oreiller. Alors certes leur relation avance ainsi, à cloche pieds, mais c’est assez ennuyeux tout au long de l’histoire. Je ne suis pas du tout fan de disputes souvent puériles et surtout des gros coups de gueule. Deuxième point qui m’a irrité, cette romance est « issue » de la plateforme Wattpad dont je ne suis pas très fan. A 90% des cas, le texte est repris tel quel, sans travail éditorial et surtout avec des fautes d’orthographes qui font mal aux yeux. Alors je suis la première à faire de nombreuses fautes mais j’estime qu’il y a un minimum syndical à ne pas dépasser (tout de même !). Certes j’ai fini ma lecture car je ne suis pas du genre à abandonner mais je ne lirai pas le deuxième tome.

 

En bref :
– Des personnages qui m’ont rapidement sorti des yeux
– Une relation essentielle basée sur des disputes et des réconciliations sur l’oreiller
– Une plume addictive certes, mais beaucoup trop de scènes redondantes et des fautes d’orthographe
– Des thèmes abordés sympas
– Ca n’a tout simplement pas matché !

THE MAN YOU NEED, une romance de Lyssa Kay Adams.

ROMANCE CONTEMPORAINE

Éditions Harlequin – Collection &H

Traduit de l’anglais (États-Unis) par Angéla Morelli

Il croyait si bien connaître les femmes…
 
Cheffe pâtissière dans un restaurant de prestige, Liv pensait avoir décroché le job idéal. Jusqu’à ce qu’elle se fasse renvoyer pour avoir surpris son boss en train de harceler une employée. Depuis, Liv n’a qu’une idée en tête  : le mettre hors d’état de nuire. Pour y parvenir, elle voudrait bien pouvoir se passer des services de Braden Mack, cet homme d’affaires riche et sexy, bien trop protecteur à son goût, qui insiste pour l’aider.
Mais elle n’a pas le choix : elle va devoir œuvrer dans l’ombre avec lui si elle veut faire tomber son ancien chef. Ce qui s’avère épineux car, même si Mack a le don de l’exaspérer, sa présence magnétique provoque en elle des sensations incontrôlables…
S’il y a une chose que Mack ne supporte pas, ce sont les hommes de pouvoir qui se croient tout permis. Alors, quand la volcanique Liv lui raconte que son ex-patron tente de l’intimider, son sang ne fait qu’un tour. Il va faire payer ce salaud et, au passage, prouver à Liv qu’il n’est pas le play-boy futile qu’elle imagine. Mais comment aider une femme qui se braque à la moindre suggestion, la seule que son charme laisse indifférente ?

 

Ma note : 3/5
Nouveauté 2022
342 pages
Disponible au format numérique et broché

 


MON AVIS

J’avais adoré le précédent roman, une romance incroyable qui sortait des sentiers battus. C’est donc avec un grand enthousiasme que je retrouve les gars du Bromance Club, les types qui lisent les romances pour comprendre les femmes.

 

Braden Mack est celui qui a crée ce club et c’est à son tour de passer à la casserole. Braden Mack est un coureur de jupons. Chef d’entreprise, il profite et croque la vie à pleine dent. Il n’a pas vraiment envie de s’installer dans une relation durable. Il est romantique à souhait, peut-être un peu trop collant mais il n’aspire qu’à être l’homme idéal cachant ainsi sa véritable personnalité. Son passé est la source de son mal-être et les romances ont été une sorte de baume pansant ses blessures. Sur le papier, il est donc l’homme que toutes les femmes voudraient à leurs bras, en réalité c’est bien plus complexe.

 

Une soirée avec la dernière femme qui fait battre son cœur. Un désert excessivement coûteux portée par une connaissance. Un geste maladroit. Un désert qui se déverse sur la belle. Et une suite d’événements qui se conclut par le licenciement de Liv, la cheffe pâtissière et qui va être le témoin d’un scène insolite et terriblement horrifiante.

 

Liv est une jeune femme caractérielle mais qui se donne à 100% dans tout ce qu’elle entreprend. Perdre son travail n’était pas prévu au programme mais dénoncer son chef de ses agissements le devient. Et c’est auprès de Braden Mack qu’elle va chercher de l’aide. Et ce dernier ne va pas rechigner à la tâche.

 

Ces deux-là ne se portent pas véritablement dans le cœur, mais cette affaire va les rapprocher d’une manière inattendue. Mais entre eux c’est plutôt » je te cherche des poux » à longueur de journée.

 

Lyssa Kay Adams s’empare avec audace du sujet de #MeToo. Une vague de dénonciation qui a déferlé aux États-Unis dans tous les milieux possibles. Et c’est tout à son honneur de mettre en scène et en évidence, ces femmes qui à cause de violences physiques et psychologiques ont du subir de nombreux sévices pour ne serait-ce garder leur emploi et continuer à subvenir à leurs besoins et à ceux de leurs familles. A côté de cela, le Bromance Book Club refait surface et c’est juste un pur régal de suivre leurs dialogues et leurs répliques. Ils amènent cette touche fraîche et pimentée qui contrebalance le sujet de cette romance. Et de l’autre évoluent Liv et Braden. Un comédie romantique qui ne manque pas de piment et de fraîcheur. Je regrette toutefois de ne pas avoir adhérer à cette idylle qui est bien trop rapide à mon goût. Le style « les contraires s’attirent » ne marche pas spécialement bien. L’association ne me plaît pas réellement. Même leurs blessures personnelles. Et puis je trouve qu’il y a beaucoup d’autres idées développées et ça fait un peu brouillon. Voilà donc je n’ai pas trop accroché à ce nouveau tome.

 

En bref :
* une romance entre « ennemies to lovers  » et comédie romantique
* Un sujet moderne et intéressant
* des personnages qui ne m’ont pas entièrement conquise
* Et le Bromance Book Club est toujours au top !

 

Même si je ne suis pas conquise à 100%, je ne manquerais pas la suite des aventures.

ARTHUR ET MERLIN, tome 1 – un roman jeunesse de Sophie Lamoureux.

LITTÉRATURE JEUNESSE

Éditions Actes Sud Junior

La grande épopée des chevaliers de la table ronde

La légende arthurienne revisitée en 50 épisodes courts, écrits dans une langue contemporaine et accessible.
Un récit initiatique captivant, saupoudré de merveilleux.
Le jeune Arthur rêve de devenir chevalier et s’entraîne tous les jours au tir à l’arc. Dans la forêt, d’étranges phénomènes se déroulent sous ses yeux : l’apparition d’un cerf blanc, le combat entre deux dragons…
Pour Arthur, sous la protection de Merlin, c’est le début d’une aventure jalonnée d’épreuves, de combats contre des créatures fantastiques et de rencontres qui lui révéleront son destin, avant que ne débute une épopée plus légendaire encore : celle des chevaliers de la Table ronde.

 

Ma note : 3/5
Réédition de 2016
304 pages
Disponible au format poche

 


MON AVIS

Il était une fois un jeune homme qui rêvait de devenir chevalier. S’entraînant de longues hures durant dans les bois, le jeune homme imagine des grandes et merveilleuses épopées. Un cerf blanc et deux dragons apparaissent tour à tour signes précurseurs d’une grande aventure.

 

Arthur ici est un jeune homme patient, endurant, méticuleux, point naïf et persévérant. Il aime décortiquer toutes les situations qui se présentent à lui afin de trouver une solution adéquate. Épaulé par Merlin, figure incontournable, Arthur présenté comme un anti-héros, va, pas après pas, façonné sa légende et son charisme.

 

Des épreuves, des monstres fantastiques jalonnent son parcours. Des histoires de Bretons, de la magie deviennent son quotidien. Un oiseau étrange et un nain, ses compagnons de route.

 

A la base je ne suis pas une grande fan de « merlin l’enchanteur » de Disney et encore moins de « Kaamelot ». J’ai ouvert ce roman avec la crainte de ne pas véritablement l’aimer. Sophie Lamoureux retranscrit la légende d’une manière inattendue. Les 50 épisodes sont tels des mini nouvelles où une action est développée s’imbriquant à la perfection dans l’histoire générale. L’auteure nous plonge dans un monde fantastique intéressant qui, sans aucun doute, captivera les plus jeunes lecteurs. Un style simple, des épisodes courts et un anti-héros totalement attachant. J’ai beaucoup aimé l’audace de l’auteur qui réinvente à la perfection la légende. On y retrouve la dame du lac, l’épée, Guenièvre, Lancelot, la table ronde et bien d’autres référence. Même si je ne suis pas conquise, l’auteure a l’incroyable faculté de nous plonger dans une aventure extraordinaire. J’adore la couverture : les couleurs et le style conviennent pour un lectorat plus jeune.

 

En bref :
* Une réécriture moderne qui enchantera les jeunes lecteurs et lectrices
* Un anti héros attachant et séduisant
* Un monde axé sur le fantastique
* De nombreuses épreuves
* Et une couverture attrayante