ÉMERGENCE 7, un roman ado de Vincent Mondiot et de Enora Saby.

LITTÉRATURE JEUNESSE

Éditions Actes Sud Junior


Déménager, c’est toujours dire adieu à une partie de son passé. Léon en a bien conscience, ce matin-là, alors qu’il attend le bateau qui l’emmène au collège. Bientôt, il va devoir quitter la petite île bretonne sur laquelle il a toujours vécu. Comment l’annoncer à Joachim, son meilleur ami, ou à Alex, la fille dont il est amoureux ?
Mais tout ça n’a plus d’importance quand soudain une créature gigantesque et mystérieuse émerge de l’océan pour semer derrière elle la mort et la destruction. Vingt ans plus tard, devenu adulte, Léon revient sur les lieux du drame.
Et il se souvient de ce qui a été, de ce qui ne sera plus.
Un roman d’inspiration manga, entre récit de survie, fresque apocalyptique et drame intime.
Deux cents pages entièrement illustrées, en immersion totale !

 

Ma note : 5/5
Nouveauté 2022 (sortie septembre 22)
208 pages
Disponible au format broché

MON AVIS

Une alliance parfaite pour un roman méchamment puissant.

 

J’ai découvert la plume de Vincent Mondiot avec « Les derniers branleurs », un incroyable roman. Associé à Enora Saby, illustratrice, ÉMERGENCE 7 est percutant, saisissant et indéniablement majestueux.

 

En un quart de secondes le monde de Léon et de ses copains et copines implose. L’apocalypse déferle sur cette petite île la plongeant dans l’horreur absolue. Une course poursuite contre le temps où survivre est devenu un réflexe archaïque. Ces ados courent en à perdre haleine, pleurent, hurlent, rigolent, espèrent. Un espoir vain, abîmé, douloureux, prémices d’une nouvelle vie supplantée par la peur, la tristesse.

 

Vincent Mondiot nous offre une nouvelle histoire émotionnellement intense. Entre souvenirs, moments T et présent, entre le jeu des couleurs, suivre Léon tout au long de cette introspection est bouleversant, émouvant et terrifiant. Quel sens donne-t-on à la vie à 13 ans au milieu du chaos ? Et à cette question Léon va y répondre. Âme écorchée, corps meurtri, entre naïveté et réalisme, Léon se livre, se délivre de cet instant. Acceptera-t-il la paix ?

 

Cerise sur le gâteau, Enora Saby, signe son premier roman graphique. Des illustrations captivantes qui jouent énormément sur les couleurs associées à une période de la vie de Léon. Manga art sans l’être, Enora Saby nous plonge d’une autre manière dans cette incroyable aventure. Elle joue beaucoup avec le flou, les couleurs, les petits détails et les émotions. Une harmonie parfaite entre le contenu, le style et les émotions.

 

Bref un roman graphique détonnant qui propose une histoire émouvante. J’ai eu un immense coup de cœur pour ce livre qui nous précipite dans ce monde chaotique où les épreuves jalonnent le récit et où il est impossible de ne pas s’émouvoir.

 

 

LE PROCESSUS, un roman ado de Catherine Verlaguet.

LITTÉRATURE JEUNESSE

Éditions du Rouergue – Collection Doado

Sélection #mespremieres68

Claire et Fabien l’ont fait. Elle y pense tout le temps, depuis. C’était il y a quinze jours. Quinze jours que ça prend toute la place dans sa tête. Ça lui colle des papillons dans le ventre, des frissons sur la peau. Mais ce matin, ce n’est pas à ça qu’elle pense : c’est à ce petit retard de règles. Un jour. Un petit jour, un seul, mais déjà les questions se bousculent. Des questions terrifiantes, des questions d’adultes. Et les réponses, elle devra les trouver seule, avec ou sans Fabien.

Ma note : 4/5
Nouveauté 2021
64 pages
Disponible au format numérique et broché

MON AVIS

Cette nouvelle porte la voix de millions de jeunes filles. Court récit qui s’apparente à une pièce de théâtre, Catherine Verlaguet fait don de sa plume pour exprimer ce moment où la confrontation avec soi même est inévitable. Cette histoire a ce caractère essentiel et libérateur, apprend à ne pas culpabiliser peu importe le choix final, et surtout à être en adéquation avec soi même. 

 

Un court récit immersif et prenant où la jeune héroïne oscille entre peur, envie et désespoir. Son cheminement de réflexion va la porter à considérer son corps comme étant à elle. Je peux qu’applaudir son courage et saluer l’ingéniosité de l’auteure.

 

Un roman à mettre dans toutes les mains des jeunes filles afin qu’elles apprennent à ne pas plier aux diktats de la société et être enfin libres comme elles l’entendent.                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                 

REWIND, un roman ado de Pascal Ruter.

LITTÉRATURE JEUNESSE

Éditions Didier Jeunesse


Eva et son petit frère Simon viennent de perdre leur mère dans un accident de voiture. Simon, chamboulé par la situation, est heureux de pouvoir se raccrocher à leur beau-père. Pour Eva, c’est une tout autre histoire : elle nourrit des soupçons sur celui qui partageait la vie de sa mère et se sent menacée. Avec son petit ami, elle prend la route tant pour fuir que pour enquêter sur le passé de cet homme. S’ils trouvent de l’aide grâce à de belles rencontres, leur cavale les mènera vers une vérité terrifiante…

 

Ma note : 4,5/5
Nouveauté 2022
288 pages
Disponible au format numérique et broché

 


MON AVIS

Partir à la recherche du passé pour comprendre le présent.

 

Eva en est persuadée, son beau-père cache quelque chose. Son attitude, ses petits éléments qui n’ont aucune cohérence, ces regards froids. Pour suivre son pressentiment, elle va devoir suivre ses méduses, celles qui ne la quittent plus depuis qu’elle a sombré dans le cauchemar et dont elle s’en remet lentement. Elles ouvrent le chemin semé de merveilleuses rencontres, de danger. Avec l’aide de son petit copain, ils vont parcourir la France. De Paris à la Bretagne jusqu’au sud de la France en passant par un endroit inédit, ils suivront les indices. 

 

Simon est désabusé face à la réaction et la précipitation de sa sœur. Dans un premier temps il n’accordera aucun crédit face à ses propos, heureux de susciter l’intérêt de son beau-père. C’est bien plus tard que la peur le poussera à réagir.

 

C’est toujours un plaisir de lire les romans de Pascal Ruter. Ses roman abordent toujours un sujet sensible et les émotions sont omniprésentes. Ses personnages ont ce quelque chose de terriblement attachant. Eva est une jeune femme dont son courage déplace les montagnes. J’adore sa manière d’aborder les éléments qui jalonnent sa route, entre naïveté, fermeté et évidence. Elle bouscule tout sur son passage. Entre larmes, cris et espoirs, Eva fonce. 

 

Pascal Ruter nous propose un roman entraînant au cœur d’une intrigue haletante, tout en y abordant des thèmes sensibles comme la dépression juvénile, la manipulation, l’héritage du passé. Une quête ardue où les rencontres les pousseront vers la vérité.

 

Un roman sensible et tout autant bouleversant.

COME FIND ME, un roman ado de Megan Miranda.

THRILLER

Éditions BAYARD

Traduit de l’anglais par Françoise Nagel

Parfois, le danger veut se glisser dans nos maisons.
Parfois, on le laisse même entrer…
Depuis qu’elle a survécu au drame qui a frappé sa famille, Kennedy, seize ans, n’a plus qu’un but : poursuivre les recherches que menait son frère sur l’Univers et la vie extraterrestre.
Nolan, jeune lycéen d’une ville voisine, est, quant à lui, déterminé à découvrir ce qui est véritablement arrivé à son frère, disparu sans laisser de trace.

Kennedy et Nolan ne se connaissent pas, mais leur quête va les mener au même étrange signal. Une fréquence négative qui ne devrait pas exister. Un message qui semble les alerter.
Mais la menace qui plane sur eux peut-elle encore être écartée ?

 

Ma note : 4,5/5
Nouveauté 2022
432 pages
Disponible au format numérique et broché

MON AVIS

Voici un roman ado comme je les aime avec des personnages charismatiques, têtues, sont aux prises avec une situation qui défie tout entendement et le tout saupoudré de paranormal.

 

Kennedy et Nolan sont liés par le chaos qui a touché leurs familles respectives. Ils ne se connaissent pas pourtant un événement inédit va les pousser à emprunter le même chemin. Celui des réponses. Le même signal retentit à la fois dans le laboratoire du frère de Kennedy et dans la chambre du frère de Nolan. Un signal ouvrant les portes de toutes les possibilités. Et c’est en essayant de donner un sens et de le comprendre, que la vérité surgira au bout de cette quête.

 

Kennedy est une jeune fille qui baisse rarement les bras. Combative, ingénieuse, entêtée, acharnée, elle va mettre toute son énergie pour faire éclater la vérité. Nolan est un jeune homme effacé qui aime la solitude. Il trouve un apaisement au cœur de ses balades. L’arrivée de Kennedy fracasse sa tranquillité. Deux personnages diamétralement opposés mais qui d’une certaine manière comble leurs défauts respectifs. Ce roman ado est vraiment entraînant. L’auteure choisit dès le départ de nous plonger au cœur de l’action. Cela n’empêchant pas au fil des chapitres d’étoffer l’énigme. Le récit navigue entre présent et passé. Les émotions sont omniprésentes rendant leur histoire émouvante et trépidante. Bien évidemment l’histoire va connaître de nombreux rebondissements et vous serez étonné par le final.

 

Un thriller à la fois sombre et inquiétant qui nous pousse à chercher la vérité. La plume de l’auteure est totalement efficace et envoûtante. Les personnages ont ce quelque chose d’attachant et qui nous poussent à suivre leurs aventures. Derrière ce thriller se cache des thèmes importants comme le deuil, la confiance, l’amitié, la solitude, la famille.

 

Un thriller haletant et totalement irrésistible. J’ai tout simplement adoré.

CETTE NUIT-LA, un roman d’Aurélie Massé.

LITTÉRATURE JEUNESSE

Éditions Slalom

Sélection #mespremiers68

Quelques secondes pour s’effondrer, une nuit pour se relever, la vie pour se reconstruire.
C’est l’histoire de Gabriel, l’insoumis pétillant, Agathe, la fêtarde insouciante, Alex, l’élève parfait, Sarah, la discrète mal dans sa peau. C’est aussi et surtout l’histoire d’Eden, dont l’aura suffit à combler le mutisme. C’est l’histoire d’un secret, de gestes déplacés qui mènent un jour à l’inconcevable… Durant une nuit, le temps s’arrête et cinq vies basculent.

Ma note : 5/5
Nouveauté 2021
384 pages
Disponible au format numérique et broché


MON AVIS

Cette lecture a été la plus grande claque de ma vie de lectrice !

 

CETTE NUIT-LA se vit avec cette rare intensité. Elle t’emprisonne dans ce huis clos où j’ai eu juste envie d’hurler, de crier ma rage, de taper de désespoir, de pleurer la vie.

 

Aurélie Massé a cramé mon cœur. Elle l’a réduit en miette, l’a piétiné. Et j’en ai encore la chair de poule et surtout j’ai du mal à m’en remettre.

 

La chair lacérée à vif, les mots qui s’engouffrent dans les maux résonnant de douleur et de cette vérité cruelle. Une nuit où tout chavire où l’horreur devient palpable, vivante, nauséabonde.

 

Les larmes qui s’enfuient tentant désespéramment de limiter les dégâts. Eux qui marqueront à jamais l’âme. Les abysses envahissent peu à peu, l’atmosphère se délitant, la vie s’étiole.

 

Aurélie Massé aborde des thèmes forts et percutants. Sa plume a ce don extraordinaire de te porter loin, très loin et surtout de ne pas de lâcher d’une semelle. Tu ne t’y attends pas et te voilà prisonnier de la folie humaine.

 

Un roman choc et saisissant. Un roman où la moindre parcelle de lumière devient salutaire. Un roman bruyant. Un roman libérateur.

 

Ceci est ni un thriller ni un roman fantastique.

 

Juste, un roman sur la vie, sur la puissance de l’amitié, sur l’avenir aussi détruit le présent soit-il.

ET DANS NOS CŒURS, UN INCENDIE, un roman ado de Élodie Chan.

LITTÉRATURE JEUNESSE

Éditions Sarbacane – Collection Exprim’

Sélection #mespremieres68

L’histoire fiévreuse, acide et romantique de deux ados brûlés par la vie mais sauvés par leur rencontre…
Isadora a dans la poitrine une poudrière. Elle passe son temps à faire la gueule et voudrait cramer la terre entière. Tristan, lui, a mis son cœur à l’abri dans une cage en acier, si bien qu’à force de ne rien ressentir, il pourrait en crever.

Le jour de leur rentrée au lycée, ils tombent l’un sur l’autre dans les toilettes. Elle a foutu le feu à une poubelle, lui tente de se pendre au-dessus de la cuvette, et au moment où les yeux d’Isadora percutent ceux de Tristan où leurs fringues se frôlent où sa chair glacée à lui effleure sa peau brûlante à elle, tout change.

 

 

Ma note : 5/5
Nouveauté 2021
244 pages
Disponible au format numérique et broché

 

 


MON AVIS

C’est l’histoire de deux vies qui s’entrechoquent par inadvertance. La colère d’une vie contre l’absence de vie. La rage contre l’invisibilité. Le feu contre l’eau qui s’échappe. Isadora et Tristan sont deux facettes d’une pièce. L’une exubérante l’autre introvertie. 

 

Une rencontre macabre dans les toilettes du lycée. L’endroit ne se prête pas aux épanchements. Un sauvetage hasardeux un peu loufoque, prémices d’une histoire en dent de scie, maladroite. 

 

Elle le bouscule, lui l’observe.

 

Elle, crie, elle hurle sa rage.

 

Lui, écrit ses peurs, ses doutes et ses espoirs.

 

Une histoire fracassante, douloureuse et surtout une ode à la vie. Une vie d’une multitude de couleurs. Ils s’apprivoisent, se regardent, espèrent, se noient dans les regards, dans l’alcool, se tiennent par la main pour découvrir un monde hors norme. Un pas vers l’acceptation, vers la confiance, vers la délivrance.

 

Un roman ado à la mise en page incroyable comme c’est si bien le faire les éditions Sarbacane. Un roman où la poésie explose, fracasse, envoûte. Un roman relief qui accentue la plume d’une auteure au talent indéniable. Un roman essentiel et terriblement humain où les émotions sont au cœur d’un récit puissant et poignant. Un roman captivant, émouvant. Un de ceux qui te file les frissons.

 

Un roman à vivre. A explorer !

 

CŒUR COLLÈGE, Tome 2 : Chagrins d’amour – Une bande dessinée de BeKa et de Maya.

LITTÉRATURE JEUNESSE

Éditions Dupuis

BeKa (scénario) – Maya (illustration)

Garance est triste : ses parents n’arrêtent pas de s’engueuler et sont au bord du divorce. Mais le pire, c’est qu’elle ne peut pas en parler à sa meilleure amie, trop amoureuse pour s’intéresser aux autres. Car Linon file le parfait amour avec le beau Noa. Lors d’un rendez-vous amoureux, elle est un peu surprise et déçue de voir que Noa n’est pas seul mais avec toute la bande de Soan,
le groupe des « Populaires ». Soan va d’ailleurs très vite poser un ultimatum à Noa : s’il veut entrer dans le club le plus select de l’école, il faut qu’il largue sa copine, trop intello et pas marrante. Et, lâchement, Noa va s’exécuter… Et Garance ne sera plus là pour consoler sa meilleure amie quand elle en aura tant besoin.
L’amitié entre Linon et Garance survivra-t-elle à ces coups du sort ? Arriveront-elles à retrouver leur joie de vivre ? Redeviendront-elles les meilleures amies du monde ?

 

 

Ma note : 4/5
Nouveauté 2022
96 pages
Disponible au format numérique et cartonné

 

 


MON AVIS

J’ai craqué pour une nouvelle bande dessinée tout simplement à cause de la couverture, à cause des scénaristes et puis à cause du résumé. J’aurais tellement aimé avoir ce genre de livre quand j’étais au collège. Parler des chagrins de cœur, c’est rentré dans l’intime mais c’est surtout se retrouver seul face à un sacré problème. L’amitié entre Garance et Linon vacille maladroitement. L’une est trop amoureuse et l’autre est bien trop déçue par son abandon pour aller demander de l’aide. Une situation totalement inconfortable mais qui, après tout, est nécessaire pour mesurer la chance d’une telle amitié. Chacune de leur côté, elles vont devoir affronter le rejet. Le rejet d’un petit copain pour de vaines raisons et le rejet de parents qui se déchirent. Deux épreuves qui forgent les jeunes adolescentes qui par ailleurs vont faire une nouvelle connaissance.

 

Un scénario totalement génial, une nouvelle fois mené avec tact et intelligence. BeKa met en lumière cette période cruciale où les simples bonheurs peuvent devenir des épreuves. Une histoire pleine de douceur qui vient contrecarrer la douleur. Une certaine sensibilité émane des personnages. Les illustrations sont magnifiques. J’aime beaucoup la combinaison des couleurs et surtout le trait des dessins qui n’est absolument pas agressif, au contraire, est tout en volupté. Le jeu entre les couleurs est sublime. 

 

Une nouvelle fois je suis entièrement conquise par l’ensemble de cette bande dessinée. Un thème fort traité d’une manière admirable. Un scénario émouvant et des illustrations sublimes. Je n’avais pas lu le premier tome et je compte me rattraper rapidement.  Une bande dessinée adressée essentiellement pour un public très jeune mais j’ai pris un plaisir immense à la lire et à la découvrir !

 

 

LA POINTE DU COMPAS, un roman ado d’Anne Rehbinder.

LITTÉRATURE JEUNESSE

Éditions Actes Sud Junior – Collection d’Une seule voix


Derrière le discours provocateur, le portrait d’une jeune fille mise sous cloche par une mère terrifiée.
 
 
Tessa porte des joggings homme oversize, alors que sa mère voudrait faire d’elle une poupée lisse, délicate et gracieuse. Une tenue commode pour se cacher et sortir de “la zone du sexe, de la drague et de tout le bordel qui va avec”. Rejetant l’écrasant bagage qu’impose le fait de naître fille, l’adolescente envoie valser avec franc-parler et humour le diktat des apparences et de la séduction. Elle veut vivre sa féminité comme elle l’entend. Sa sexualité aussi, qui effraye tant sa mère. Et puis un jour, un secret de famille explose, un terrible trauma, qui amène Tessa à reconsidérer sa relation complexe avec sa mère. De quoi la jeune fille est-elle l’héritière ?

 

 

Ma note : 4/5
Nouveauté 2022
45 pages
Disponible au format broché

 

 


MON AVIS

Voici une nouvelle qui traite d’un sujet « sensible ». La place de la femme et des filles dans notre société ultra sexualisée et surtout machiste. Tessa est le « produit » de sa mère qui d’une certaine manière contrôle sa vie. Une cage dorée qui ne cache qu’un sombre secret et une tonne d’angoisses.

 

Tessa ne rêve que de se libérer de cette emprise et des regards scrutateurs, dangereux. Comment devenir une jeune femme épanouie dans un monde contextualisé ?

 

La plume énergique d’Anne Rehbinber nous plonge au cœur de récit court avec une violence sans pareille. Une immersion silencieuse au cœur des non-dits et bruyante lorsqu’il s’agit d’exprimer son opinion, son point de vue. Une héroïne au caractère déterminé en quête d’une vérité et de sa place au sein de la société.

 

Un nouveau roman fort et poignant ouvrant à la réflexion. A mettre dans toutes les mains !

JE NE DIRAI PAS LE MOT, une nouvelle de Madeleine Assas.

LITTÉRATURE JEUNESSE

Éditions Actes Sud Junior – Collection D’une Seule Voix


Ils sont amis depuis l’enfance. Lui parler, mettre un mot sur son sentiment, est-ce prendre le risque de le perdre pour toujours ?
 
lls habitent le même immeuble, se connaissent depuis qu’ils ont huit ans. Mais depuis la rentrée, elle éprouve pour lui un sentiment nouveau, bizarre. Et soudain, elle a l’impression que lui non plus ne la regarde pas pareil. Les sensations, les gestes, le monde a changé entre eux. Même la parole cherche les mots comme dans une autre langue. Est-ce qu’elle se fait des idées ? Pour se libérer de son angoisse, elle décide de lui écrire. Brouillons de lettres qui finissent à la poubelle, SMS effacés nourrissent la frustration d’une jeune fille qui voudrait dire une chose si simple : je t’aime, mais n’y arrive jamais.

 

Ma note : 5/5
Nouveauté 2022
80 pages
Disponible au format papier

 

 


MON AVIS

L’amour : les premiers frissons, les premiers désirs, les premiers regards. Cela a de quoi chambouler surtout quand tu le connais depuis que t’es petite. C’est étrange, percutant, embarrassant, perturbant, bizarre.

 

Madeleine Assas explore l’éveil des sens. Ceux que nous ne connaissons pas encore, ceux qui déferlent tel un raz de marée, ceux qui nous font devenir dingue.

 

Comment ne pas fondre devant cette lecture ? Comment ne pas se retrouver quelques années en arrière ? L’amour fait peur, il impressionne, il accapare. Une héroïne totalement perdue, submergée. Entre mélancolie, émerveillement, peur, euphorie, Madeleine Assas nous propose une court texte totalement merveilleux. D’une sensibilité extrême et touchant naturellement. Une plume exempte de tabou et qui farfouille dans les méandres des sentiments. C’est doux, atypique et terriblement irrésistible.

 

Une nouvelle a découvrir et à croquer pour les ados et les grands !

LA LONGUE NUIT, un roman ado de David Moitet.

LITTÉRATURE JEUNESSE

Éditions Didier Jeunesse


Mira a un rêve : devenir la première femme enquêtrice du royaume. Mais pour cela, elle doit réussir l’épreuve de la longue nuit, un rite qui permet à chacun de gagner sa place dans la société. L’enjeu est de survivre une nuit entière dans la forêt interdite et de trouver une fleur de Lune… Mira n’est pas au bout de ses surprises, car les secrets de la forêt vont bien au-delà de cette terrible initiation.
 
Ma note : 4/5
Nouveauté 2022
288 pages
Disponible au format numérique et broché


MON AVIS

Telle une fable, David Moitet nous plonge dans ce roman ado avec rage et force. 

 

Fantasy, polar, aventure, cette histoire est pleine de surprises. Un monde coupé en deux. Un rite initiatique qui marque au fer rouge celles et ceux qui en sortent vivant. Une hiérarchisation de la société : les riches, les pauvres, le clergé. Et un sombre mystère que la jeune Mira va tenter de résoudre.

 

David Moitet signe un roman percutant. Avoir un regard critique sur la société tout en étant totalement ouvert au débat. Ce livre recèle de nombreux sujets tels que : la place des femmes, l’éducation, la prise de pouvoir, la manipulation et tant d’autres. Son personnage principal, Mira, est une anti-héroïne qui va au bout de son entêtement. Une jeune femme forte, caractérielle mais généreuse. Tous les personnages qui gravitent autour d’elle apportent leurs pierres à ce combat. Un certain humour apparaît ici et là , au cœur de ces moments sombres et inquiétant. Il y a quelque de chose de particulier avec les personnages que je ne peux pas vous dévoiler mais qui amène ce trait atypique au roman. 

 

Un roman intelligent et qui surtout fait écho à notre société, du moins je n’ai pu que faire certains parallèles. Un roman engagé, tonitruant porté par une plume qui n’est pas ici pour nous ménager.

 

A découvrir absolument ! Vous serez séduit sans aucun doute !