BAYUK, un roman de Justine Niogret.

LITTÉRATURE JEUNESSE – Dark fantasy

404 Éditions – Collection fiction

Une malédiction au cœur du plus sombre des bayous…
On raconte que c’est arrivé un soir sans Lune, au village de Coq-Fondu, dans l’endroit le plus reculé du bayou. Qu’une jeune fille a été maudite pour les crimes de sa mère, la pirate la plus redoutée des mers, qu’elle n’a jamais connue. Où qu’elle aille, les esprits iront aussi, la traquant sans merci.

On raconte encore que pour briser cette malédiction, elle devra dire adieu à tout ce qu’elle a toujours connu pour partir en quête de l’épave du Mermaid’s Plague, le légendaire pavillon de la cruelle capitaine.
Cette histoire, c’est celle de Toma. Mais c’est aussi celle de Boone et celle de Roi-Crocodile, qui l’accompagneront dans sa quête de vérité.

 

Ma note : 4/5
Nouveauté 2022
304 pages
Disponible au format numérique et broché

MON AVIS

Une histoire de malédictions, de pirates et qui a tout l’air d’une quête initiatique. Ce livre est fait absolument pour moi.

 

Justine Niogret nous plonge dans un monde où la piraterie est un mode de vie. Sur terre, dans le bayou, les gens survivent. A Coq-Fondu, fondé par un ancien pirate, il y a Toma, la fille abandonnée de la plus grande pirate de tous les temps. Il y a Boone, un brin mystérieux et fou, qui passe ses journées à parler à un arbre. Et puis il y a Roi-Crocodile, la magicienne, celle qui parle aux esprits.

 

C’est lors d’une journée somme toute banale qu’elle arriva, la malédiction et que la vie de Toma changea du tout au tout.

 

Dans le bayou, à bord d’une barque délabrée, dans un village de pirates, à bord d’un bateau, sur une île et dans les esprits, cette quête est loin d’être une sinécure. Une aventure extraordinaire et sensorielle.

 

J’ai adoré l’atmosphère de ce roman qui joue avec nos peurs. Toma n’est qu’une jeune fille mais elle relève les défis sur sa route avec courage et détermination la menant vers la délivrance de ses croyances. Les personnages sont touchants, chacun à leur manière apportent leurs pierres à l’édifice. Puis il y a ce lien qui se tisse tout au long de cette aventure qui rend le récit émouvant. Des petites touches d’humour contrecarrent un univers sombre et intransigeant. Une certaine violence jalonne l’histoire. En tout cas faites attention aux fantômes, au kraken, à la tortue revancharde, à l’épave, au cuisinier et aux secrets.

 

Un roman jeunesse totalement captivant. Des rebondissements à gogo, des personnages uniques qui s’unissent autour d’une jeune fille un brin naïve, un univers sensationnel et une intrigue palpitante. 

 

Une très belle découverte pour ma part !

2 réflexions sur “BAYUK, un roman de Justine Niogret.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s