L’HOMME PEUPLÉ, un roman de Franck Bouysse.

LITTÉRATURE CONTEMPORAINE

Éditions Albin Michel

Harry, romancier à la recherche d’un nouveau souffle, achète sur un coup de tête une ferme à l’écart d’un village perdu. C’est l’hiver. La neige et le silence recouvrent tout. Les conditions semblent idéales pour se remettre au travail. Mais Harry se sent vite épié, en proie à un malaise grandissant devant les événements étranges qui se produisent.
 
Serait-ce lié à son énigmatique voisin, Caleb, guérisseur et sourcier ? Quel secret cachent les habitants du village ? Quelle blessure porte la discrète Sofia qui tient l’épicerie ? Quel terrible poids fait peser la mère de Caleb sur son fils ? Entre sourcier et sorcier, il n’y a qu’une infime différence.

Ma note : 4,5/5
Nouveauté 2022
320 pages
Disponible au format numérique et broché

MON AVIS

Vous êtes nombreuses et nombreux à encenser Franck Bouysse, et je comprends tout à fait les raisons. Après avoir lu son recueil de poésie « Fenêtre sur terre », l’année dernière, je me suis laissé tenter par son dernier roman.

 

 

L’HOMME PEUPLÉ est l’histoire d’une terre, d’une malédiction, d’abnégation, de résilience, d’espoir. C’est l’histoire de ces racines du mal qui ont envahi une terre de lumière, de bonté. La différence, le jugement, l’amour s’entremêlent, se nourrissent, se pourfendent. C’est une histoire d’histoires celles qui font les légendes, celles qui annihilent l’ignorance, celles qui éveillent les sens, celles qui nourrissent le plus vil espoir. C’est l’histoire d’hommes et de femmes porteurs de cette lumière qui peuple les nuits noires.

 

 

Franck Bouysse signe un roman d’une rare finesse, délicatesse des mots vibrant au cœur de cette atmosphère tourmentée, mélancolie des drames, ancrage de la réalité. Ça sent la neige, la poussière, les arbres morts, les souvenirs à la pelle, la tristesse, le poêle à bois, la terre, le chien, la délivrance.

 

 

L’HOMME PEUPLÉ est à mes yeux le prolongement de FENÊTRE SUR TERRE, une ode aux sens, aux émotions, à la vérité.

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s