A DEAL WITH THE DEVIL, une romance d’Elizabeth O’Roark.

ROMANCE CONTEMPORAINE

Éditions Harlequin – Collection &H

Toujours bien lire les petites lignes du contrat…
Jamais Tali n’aurait imaginé travailler un jour pour un homme aussi odieux  (et sexy) que Hayes Flynn, le chirurgien esthétique le plus recherché de Los Angeles. L’ami qui l’a recommandée avait bien tenté de la mettre en garde, mais il n’avait pas mentionné que travailler au domicile de Hayes Flynn impliquait de le voir dès le matin au saut du lit, répondre à tous ses caprices et mettre à la porte ses conquêtes d’un soir  (en tâchant de deviner leur prénom).
Alors, aucun risque qu’elle déroge à la sacro-sainte règle de ne jamais coucher avec son boss  ! D’ailleurs, elle méprise tellement son attitude désinvolte de séducteur qu’elle est incapable de prendre sur elle, et ils n’arrêtent pas de se disputer. Heureusement qu’ils se détestent car elle doit bien avouer que Hayes a un charme indéniable. Le genre de charme qui électrise tout son corps et lui donne des idées tout à fait déplacées…

 

 

Ma note : 4/5
Nouveauté 2022
416 pages
Disponible au format broché et numérique

 


MON AVIS

Le jeu du chat et de la souris n’a jamais autant pris sens. La nouvelle romance d’Elizabeth O’Roark a ce côté totalement incandescent, indécent.

 

La première rencontre entre Tali et Hayes ne s’est pas déroulée dans de très bonnes conditions et il est difficile de la considérer comme le début à une quelconque idylle. Tali est du genre effronté mais avec une grande classe. Hayes est le genre d’homme bien trop sûr de lui, orgueilleux et un brin tyrannique.

 

Je te laisse donc imaginer le duo Tali/Hayes ! Oui, oui, carrément explosif.

 

Ce nouveau tome est un plus léger que les précédents notamment en ce qui concerne l’alchimie des personnages. Une romance boss/employée est toujours délicate à aborder pour des raisons évidentes. J’ai adoré le personnage de Tali qui n’en rate pas une pour déverser son venin avec courtoisie et tact. Et quand l’interlocuteur en face répond avec une aisance débordante, ça te donne des dialogues explosifs au sous-entendus tendancieux. Plus l’histoire avance et plus on découvre les aspects psychologiques des personnages. Tali a peur de l’abandon et Hayes de l’engagement. Ce qui justifie leurs actes et leurs manières de vivre. La faiblesse de l’autre va, en quelque sorte, combler celle de l’autre (effet pansement). L’auteure aborde également l’emprise familiale et ses dérives. 

 

Une romance légèrement plus courte que les précédentes mais qui a le mérite de rentrer vivement dans le sujet et te captive en un claquement de doigts. Des personnages explosifs avec leurs faiblesses qui s’apprivoisent avec une certaine maladresse touchante, parfois destructrice. L’osmose qui les lie est terriblement mignonne et émouvante.

 

Une romance de seconde chance, d’ouverture aux autres et qui ne manque pas de piquant !

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s