FOUR DEAD QUEENS, un roman de Astrid Scholte.

FANTASY de MOEURS

Éditions Casterman

Traduit de l’anglais par Elsa Pellegri
 
Quatre reines mortes. Trois jours pour déjouer le complot.
Deux amours interdites. Une fin que vous ne devinerez jamais.
Keralie, la plus habile voleuse des quatre royaumes, vole un jour ce qu’elle n’aurait jamais dû voler. En touchant l’objet dérobé, elle voit ce qu’elle n’aurait pas dû voir : les quatre reines de Quadara ont été assassinées. 
Mais la jeune fille compte bien tirer profit des informations qu’elle possède en les échangeant contre une récompense au Palais…
À condition d’y parvenir. De tromper Varin, le ténébreux (et séduisant) jeune Éonien auquel appartient l’objet volé. De semer Mackiel, le malfrat qui lui a tout appris avant de se retourner contre elle. Et surtout, d’arrêter le meurtrier.
Une course contre la mort commence pour Keralie.

 

Ma note : 3/5
Sorti en 2020
576 pages
Disponible en numérique et broché

MON AVIS

Par moment j’ai la folie de tenter des genres de lectures avec lesquels je n’ai pas spécialement d’affinité. Cette fois-ci j’ai osé ouvrir un livre de fantasy de mœurs. Et Dieu sait que c’est compliqué ! Très compliqué. 

 

Un royaume. Quatre reines assassinées. Une voleuse. Un objet. Un mentor. Un homme dénué d’émotions.

 

Au temps pour moi il n’y a pas foule de personnages. Les quatre différentes régions du royaume sont singulières. Et les personnages plutôt intéressants.

 

Bémol : l’intrigue est carrément tirée par les cheveux et pour le coup j’ai eu beaucoup de mal à adhérer à l’histoire dans son ensemble. Keralie, une héroïne aussi courageuse que tenace et qui pourtant n’est pas assez mise en avant dans le récit. Elle se contente de mettre en pratique ce qu’elle a appris, à se lamenter sur ses actes dont les conséquences sont gravissimes, à suivre la vague vicieuse d’un complot titanesque qui finalement la dépassera. Une héroïne qui subit et qui a véritablement du mal à être actrice de sa vie. Alors évidemment il y a une raison à ceci mais non, non, non. L’histoire manque de simplicité et de rebondissements qui auraient dû me rendre dingue. Au lieu de ça j’ai peiné à avancer dans ma lecture. Cela dit la fin est plutôt intéressante même s’il manque cet élément qui aurait pu me scotcher et me retourner la tête. L’alternance des points de vue est certes bien étudiée mais coupe le suspense.

 

La fantasy de mœurs n’est vraiment pas mon dada mais j’ose espérer tomber sur le livre qui me fera changer d’avis.

 

FOUR DEAD QUEENS est par ailleurs porté par une plume correcte mais qui manque de punch et de rythme.

 

RDV raté pour cette lecture mais qui a su peut-être vous séduire ou qui vous séduira, je l’espère. Je vous invite de tout cœur à vous faire votre propre avis vous pourriez adorer.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s