LES DAMNÉS DU GRAND LARGE, une bande dessinée de Kristof Mishel et de Béatrice Penso Sechi.

THRILLER FANTASTIQUE

Éditions Drakoo


« Je colporte la plus étrange histoire qu’il vous ait été donné d’entendre, je vous l’échange contre un repas. » Il y a deux cents ans, un curieux voyageur fit résonner une taverne d’un inquiétant récit. Celui d’un navire pris dans la tourmente de meurtres inexplicables. Celui de cadavres de marins marqués d’un signe obscur, et d’un équipage terrorisé. 
Celui d’un jeune mousse au carnet rempli de monstres, qui semblait tout connaître des forces effroyables qui régissaient les eaux où le vaisseau s’était aventuré. Mais l’auditoire ne pouvait prévoir que derrière le récit fascinant du conteur se cachait quelque chose de plus sinistre que la mort elle-même…

 

Ma note : 5/5
Nouveauté 2022
56 pages
Disponible au format cartonné et broché

MON AVIS

Du drame, des frissons, du sang et des corps affublés d’une marque sanguinolente qui s’accumulent sur ce navire .

 

Huis clos immersif au large où seule la vie ne tient qu’au bon état du navire. A bord, ce petit garçon aux cheveux aussi blond que les blés toujours accompagné de son carnet où il dessine de cruelles vérités, celles d’un monde où les monstres ne vivent que pour la vengeance. 

 

Je suis très heureuse de retrouver la plume de Kristof Mishel. Toujours aussi spectaculaire, l’auteur a le talent indéniable de narrer la folie humaine et de nous plonger au cœur d’une atmosphère pesante et effrayante. L’auteur signe ici sa première bande dessinée et c’est une réussite. En 56 pages je suis passée par toutes les émotions : la curiosité, la compassion, l’anxiété, la haine et le soulagement. C’est une histoire qui aurait pu se dérouler à toute époque et dans n’importe quel décor, mais je dois avouer que sur ce navire il y a ce petit quelque chose qui rend le récit épique, presque magnifique et surtout envoûtant. L’imaginaire de l’auteur me fascine. Il y apporte cette petite touche personnelle, énigmatique et intellectuelle.
 
Je découvre le coup de crayons de Béatrice Penco Sechi, illustratrice qui a magnifiquement mis en valeur le scénario. Même si les dessins sont digitalisés, j’ai pu apprécier la palette des couleurs, les émotions des personnages et les petits détails en parfaite adéquation avec le récit.

 

Vous l’avez compris cette BD est un immense coup de cœur. C’est un tome unique et j’ose espérer que cette expérience sera renouvelée. Une BD sensationnelle où l’histoire ne vous laissera pas indemne au cœur d’un univers aussi glaçant que phénoménal. Une fable saisissante !

 

2 réflexions sur “LES DAMNÉS DU GRAND LARGE, une bande dessinée de Kristof Mishel et de Béatrice Penso Sechi.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s