LE VIKING QUE JE N’ATTENDAIS PAS, une romance de Estelle Every.

ROMANCE CONTEMPORAINE

Littérature indépendante


Un bel homme n’attire que des problèmes.
J’en suis convaincue et ce n’est certainement pas Leiven Sveinsson, le célèbre « Viking » qui me fera changer d’avis.
Top model connu dans le monde entier pour son physique avantageux, Leiv vient d’intégrer la même fac que moi. Pour couronner le tout, je dois travailler avec lui !
 
Nous n’avons rien en commun… Je suis une étudiante ordinaire qui voue un culte à mes marshmallows et vis avec mon Sacré de Birmanie, Mimi. Après le fiasco de ma première année de médecine, la seule chose qui compte pour moi, c’est de réussir ma licence de psycho.
Non, je n’ai vraiment aucun point commun avec le Viking… si ce n’est, peut-être, ma force de caractère ?
Leiv a décidé de tester ma volonté en essayant de me séduire, mais je ne suis pas prête à lui céder la victoire. J’ai trop souffert par le passé pour me laisser aller à nouveau à faire confiance à un homme.
J’entends donc bien lui résister coûte que coûte.
Peu importe qu’il soit beau comme un Viking, ou que son torse soit tatoué, ou qu’il soit intelligent… Non, tout ça ne compte pas.
Parole d’une accro à la guimauve, je ne me laisserai pas tenter ! Qu’on me prive de sucreries pour le restant de mes jours si je rends les armes !

 

 

Ma note : 4,5/5 mention « à croquer »
Nouveauté 2022
309 pages
Disponible au format numérique et broché

 

 


MON AVIS

Estelle Every signe une nouvelle romance toute en douceur, gourmande et terriblement irrésistible.

 

Leiv, pour les intimes, a une vie de rêve. Être mannequin ça envoie du lourd surtout quand tu ressembles à un viking tatoué. Les podiums, les shooting, les soirées arrosées, les filles, les amourettes de passage, le stress, une vie folle. Mais le jeune homme se remet en question et c’est tout en son honneur. Son rêve est d’aider les personnes en difficulté et qui ont besoin d’un soutien psychique. Et c’est ainsi qu’il se retrouve sur les bancs de l’université.

 

Ambre est une accro aux guimauves surtout quand rien ne va plus dans sa vie. Après ces indécisions concernant son avenir, c’est naturellement qu’elle se dirige vers des études de psycho avec sa meilleure amie.

 

Leur première rencontre est complètement foireuse. Elle fixant le compte Instagram dudit viking tout en palabrant que les hommes tels que lui n’attirent que des problèmes, et lui regardant par dessus son épaule et écoutant avec grande attention ses élucubrations. Une scène totalement inconfortable signant le début des hostilités. Elle évitant à tout prix de tomber dans ses bras et lui tentant l’impossible pour faire succomber la belle Ambre.

 

Cette romance a un côté totalement irrésistible. J’ai apprécié la manière doucereuse des échanges, le feeling des personnages et leur manière de s’imposer peu à peu dans cette histoire. Une romance qui prend tout son temps pour mieux savourer. Si je ne suis pas une grande fan des romances slow burn, je crois qu’Estelle Every a gagné son pari pour me conquérir. Une histoire addictive au point que j’ai manqué quelques heures de sommeil. Estelle Every a la capacité de te plonger de suite dans l’histoire sans chichi et froufrou. Les scènes et les rebondissements sont parfaits. J’ai pouffé de rire comme une ado, j’ai levé les yeux au ciel, j’ai crié au scandale et je me suis fait un sang d’encre et j’aurai bien aimé avoir mes guimauves préférées sous la main. Les personnages secondaires sont au top et te font un remue ménage de tonnerre. 

 

Une romance idéale pour entamer l’été et partir à la rencontre du Viking et d’Ambre. Un duo parfait pour une histoire rocambolesque et captivante.

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s