LES IMMÉMORANTS un roman ado de Solène Ayangma.

LITTÉRATURE JEUNESSE

Éditions Talents Hauts

Sélection #mespremieres68

« Vous êtes un immémorant. Suite à l’accident du laboratoire Nostraphen du 8 juillet 2012, vous avez perdu votre capacité à conserver vos souvenirs. À chaque entrée en sommeil paradoxal, votre cerveau détruit les informations emmagasinées durant votre éveil. Votre dernier souvenir remonte au jour de l’accident. »
 
C’est avec ce message déstabilisant que les 30 000 immémorants vivant au sein de l’Institut géré par Nostraphen, se réveillent depuis dix ans. Tous les jours, ils doivent se plier à des tests visant la mise au point d’un remède à leur mal. Mais en réalité, Nostraphen recherche un sérum de vérité et se sert des immémorants comme cobayes.
Quelques chercheurs résistants, parmi lesquels Emma Lande, ont mis au point, en secret, un traitement qu’ils décident d’administrer à quatre immémorants choisi pour leur personnalité forte : Ren, Maéna, Colette et Daniel.

 

 

Ma note : 3/5
Nouveauté 2021
299 pages
Disponible au format broché

 

 


MON AVIS

Imaginez, par une journée ensoleillé, votre vie change radicalement. Vous venez de vivre les dernières heures que vous vous souviendrez tout le reste de votre vie. Chaque jour qui passe, s’efface pendant votre sommeil. Imaginez tous les réveils que vous avez enduré, toujours dans le même mutisme et interrogation. Imaginez que les années s’écoulent. Imaginez que votre vie vous soit volée.

 

Ren, Maéna, Collette et Daniel sont le symbole d’un monde nouveau, d’une liberté. Ils détiennent la solution mais pour qu’elle ait une signification, Emma Lande doit braver les interdits. Les faire fuir à tout prix, loin d’ici pour que tout s’arrête enfin.

 

Roman polyphonique, l’auteure nous plonge dans un roman terriblement efficace et surtout violent. Les êtres humains n’ont jamais été aussi sombre, malsain, détraqué. Tour à tour les personnages sont dépeint : leurs défauts et qualités, leurs parts sombres, leurs espoirs, leurs peurs. Tous ces éléments définissent les personnages d’une manière assez pesante j’avoue. Comme si à eux quatre ils devaient impérativement être ces héros. Il y a ce quelque chose de passif-actif qui m’a terrorisé. Les rebondissements sont nombreux et d’une certaine manière haletants. Sinon les thèmes sont intéressants. L’auteure aborde le libre arbitre, la liberté, la privation, les expériences scientifiques, la chair humaine, l’égoïsme. C’est une lecture qui m’a fait souffrir littéralement. Plus j’avançais et plus j’avais peur de découvrir l’abominable. Ce malaise a persisté tout du long et je n’ai pu ou su apprécier cette lecture comme il se doit.

 

En bref :
– Un roman ado saisissant et violent
– Des personnages à vif
– Une thématique puissante et nécessaire

 

N’hésitez pas à vous faire votre propre avis. 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s