LES CORBEAUX – LES VESTIGES DE L’ARSENAL. Un roman de Lydie Blaizot.

STEAMPUNK

Éditions L’Alchimiste


Depuis la Tempête, des villes côtières du Nord de la France, en partie dévastées, sont devenues le théâtre de phénomènes étranges. Des créatures monstrueuses peuplent désormais les zones ravagées par l’océan et certaines machines paraissent désormais douées de vie… Les habitants se sont adaptés et la vie s’est organisée, sans abandonner les machineries à vapeur qui peuplent leur quotidien.
Nayeli Morin, jeune fille sans famille ni travail, survit de rapines au Havre. Son atout : elle peut communiquer avec les morts… et les forcer à lui révéler la cachette de leurs maigres possessions.
Elle est un Corbeau, à la recherche d’un maître capable de la former. Ainsi, elle finit par rencontrer Reynard Bonniface, habitant à Cherbourg, où il officie comme enquêteur « spécialisé » auprès des autorités. À peine a-t-elle posé le pied dans la boutique de ce personnage hors normes qu’une affaire leur est confiée. Un cadavre a été découvert près de l’Arsenal, un lieu où la perversion des machines atteint un niveau jamais observé par ailleurs. Très vite, les événements s’enchaînent et les deux Corbeaux comprennent qu’un grand danger menace la ville. Mais n’est-il pas déjà trop tard ?

Ma note : 3/5
Nouveauté 2022
340 pages
Disponible au format numérique et broché


MON AVIS

Imaginez une partie de la France sous les eaux, défigurée par une terrible tempête. Des milliers de disparus et une vie qui ne ressemble qu’à de la survie.

 

Nayeli a tout perdu. Ses parents et récemment sa tante. Son quotidien se résume à des petits larcins et un don qu’elle tente de contrôler. Elle peut voir les fantômes et les influencer à dire où se cachent leurs trésors. Nayeli est une drôle de jeune femme. Têtue mais craintive, elle a un bon sens pratique. Accompagnée de son irréductible ami, Thomas, Nayeli a un regain d’espoir lorsqu’elle trouve son maître. Enfin elle va pouvoir apprendre toutes les ficelles du métier de Corbeaux et se forger un nouvel avenir bien plus serein.

 

Du Havre à Cherbourg, elle découvre une nouvelle ville tout aussi décimée que la précédente. Les machines sont davantage présentes, dans le ciel, sur terre et surtout dans cet endroit lugubre l’Arsenal, figure emblématique et militaire de Cherbourg. Un lieu mystérieux où la mort semble régner.

 

Aussitôt arrivée chez son « maître Corbeau », Nayeli n’a plus une minute à elle et doit se plonger au cœur d’une enquête trépidante et dangereuse. Reynard Bonniface est un homme qui a plus d’un atout dans sa poche, disons plutôt dans son sac sur patte. Méticuleux et d’une gentillesse remarquable, cette enquête lui pose beaucoup de problèmes. Aider de ces acolytes, un fonctionnaire taiseux et un militaire défiguré, et de quelques fantômes, les vestiges de l’Arsenal font les engouffrer dans la plus sombre des aventures.

 

Cela faisait très longtemps que je n’avais pas lu de steampunk. Pour rappel : Le Steampunk est un courant présent dans les œuvres artistiques et le monde de la création, et qui renvoie à l’époque de la révolution industrielle en jouant sur une vision fantasmée de la place de l’Homme au sein d’une société automatisée. (linternaute.fr). La présence des machines reste à mon goût discret malgré le final tonitruant. Le côté fantastique est par ailleurs un atout considérable tout au long de l’histoire. Les personnages sont assez hétéroclites et offrent de nombreux moments d’ententes et de mésententes.

 

Cette découverte me laisse un goût mitigé. J’ai eu beaucoup de mal à me plonger dans cet univers et à me saisir de tous les éléments. Si les actions sont omniprésentes, je n’ai pas réussi à trouver le rythme et à aller de l’avant. Les personnages sont sympathiques mais j’ai eu beaucoup de mal à ressentir de l’empathie envers eux. Il y a beaucoup de protagonistes dans l’histoire et le récit s’alterne entre leurs points de vues. L’association entre le fantastique et le steampunk me laisse ni pantoise ni charmée.

 

En bref :
– Un univers de machines et de fantômes
– Un monde apocalyptique
– Un enquête mouvementée
– De nombreux rebondissements
– Un lieu mythique mis en avant

 

Lisez-vous du steampunk ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s