VOYAGE AU CENTRE D’UN CERVEAU AUTISTE, un roman de Babouillec.

LITTÉRATURE CONTEMPORAINE

Éditions Rivages Poche


Anouk Grinberg (Préfacier)
« Comme une funambule, j’ai arpenté les fils secrets du mystérieux balancement des pensées en équilibre entre le plein et le vide. »
En surveillant les échanges chimiques au niveau de ses synapses, en analysant les mots qui se forment sur son lobe frontal, Babouillec s’interroge sur ce qui fonde la différence et observe, perplexe, la course des messages nerveux sous sa peau qui l’isole.
Par la violence des émotions qu’elle provoque, c’est notre peur collective de la solitude que l’artiste éveille, et c’est le droit de chacun à être écouté et compris qu’elle revendique.
Diagnostiquée autiste dès son plus jeune âge, Babouillec s’impose aujourd’hui comme une autrice majeure de la scène contemporaine.

 

 

Ma note : 5/5
Nouveauté 2021
64 pages
Disponible au format numérique et poche

 

 


MON AVIS

Pourquoi doit-on punir les errances mentales nées d’un cerveau différent. Pourquoi certains nous reniflent comme des êtres à enfermer. Pourquoi dans la classification ethnique un humain est un humain et dans la classification sociale le mot classe est mis en lumière, le mot humain est éteint.
Quelle est la classe des énergumènes répertoriés très déficitaires mentalement dont le mutisme renforce l’obsolescence. […]
Dans le mystère des ombres palpite l’incandescence.
Les êtres loin du regard ouvrent le secret d’une existence.

 

Ouvrir un roman de Babouillec, c’est ouvrir une porte sur l’infini. Un plongeon dans l’incommensurable, dans le grandiose, le grandiloquent, le merveilleux, la différence.

 

Le Je, le Elle, le Chaos, se croisent, se décroisent dans ce ballet aux règles non définies. Où le validisme n’est rien, où la normalité n’a rien de normale, où la différence n’est qu’un reflet d’une société à sens unique.

 

Babouillec s’arme de ses plus mots pour transcrire sa vie avec un œil critique. Babouillec vous invite dans son monde où le rien et le tout ne forment qu’une idée vague et subjective. Un monde où les questions affluent où les réponses résonnent, limpides et foudroyantes.

 

Babouillec aime explorer l’infinité de son monde silencieux, de son monde si majestueux et si juste. Elle piétine nos idées reçues, nos idéaux, nos convictions comme une vulgaire poussière. Elle nous pousse dans nos retranchements intérieurs, intimes et nous ouvre la voie de la bienveillance.

 

Lire Babouillec c’est intégrer un univers plural. Un univers de couleurs, de rire, de larme, de maux.

 

Lire Babouillec c’est se donner la chance de rencontrer une personne unique.

 

En bref :
* Un court roman immersif
* Une plume exceptionnelle
* Une lecture que je vous invite à lire à voix haute, vous serez transpercez par la sonorité des mots
* Un voyage exceptionnel où la différence prend toute sa valeur
* Un regard critique et sarcastique sur notre société
* Une auteure de génie à découvrir sans faute

 

Une ode puissante à la liberté, à la pluralité de notre société et à l’acceptation d’un monde mouvant. Babouillec détonne dans ce monde presque aseptisé.

 

Comme une funambule, j’ai arpenté les fils secrets du mystérieux balancement des pensées en équilibre entre le plein et le vide.

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s